Retour en haut
Technologies

#Étude Les robots, une solution pour lutter contre la solitude ?

#Étude : Les robots, une solution pour lutter contre la solitude ? Le robot, nouveau compagnon de vie ?
par

À l’occasion du lancement de sa nouvelle campagne de recrutement de bénévoles, la Société de Saint-Vincent-de-Paul publie une étude sur la relation qu’entretiennent les Français et les Japonais avec la technologie et surtout les robots.

Alors que les robots de compagnie s’installent petit à petit dans notre quotidien, leur rôle auprès de l’humain reste discutable, notamment autour de problématiques sociales telles que la solitude. Capables d’accompagner n’importe quelle personne dans la réalisation de tâches simples, ceux-ci pourront-ils aussi avoir la capacité de tenir autant compagnie à une personne qu’un humain le ferait ? Pas vraiment, d’après la dernière étude de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

63,98 % des Français ne déconnectent que quelques heures par jour

Si l’on sait désormais que la technologie à révolutionné nos usages, elle a également modifié nos liens sociaux. C’est en tout cas ce que pensent près de six Français sur dix aujourd’hui, tout comme 52% des Japonais interrogés dans cette étude. 

Pourtant, internet et les réseaux sociaux semblent encore être les usages les moins plébiscités pour conserver le contact “technologique” avec sa famille ou ses amis, puisqu’encore 91,28% des Français disent préférer les appels téléphoniques. Les Japonais, eux, sont 96% à se tourner plutôt vers le SMS. Quels qu’en soient les usages, la technologie fait aujourd’hui tellement partie intégrante de nos vies que plus de six Français sur dix ne sont désormais déconnectés que quelques heures par jour.

La technologie ne remplace en rien le lien social

Si Français et Japonais s’accordent sur le fait que la technologie peut aider à lutter contre la solitude, notamment en permettant d’entretenir des liens déjà existants, ils ne semblent pas avoir la même vision du rôle des robots dans notre société. À la question : « Pensez-vous qu’un robot peut aider une personne à prendre en charge ses tâches quotidiennes ? », 88% des Japonais répondent ainsi oui, tandis que “seulement” 59,9% des Français le pensent également. Un écart qui s’explique par la plus forte adoption des technologies de compagnie au Japon. 

En revanche, lorsqu’on leur demande s’ils pensent qu’un robot peut aider à lutter contre la solitude, 62% des interrogés, tous confondus, ont répondu non. Selon eux, sans âme ni émotions, les robots ne peuvent pas accompagner les personnes isolées à s’en sortir. Alors qu’une récente étude Xerfi estime que le marché des robots compagnons devrait connaître un important développement jusqu’en 2020, notamment grâce à des applications ludiques et d’assistance aux personnes, 69% des Français interrogés dans ce rapport déclarent ne pas être prêts à offrir un robot à une personne proche seule.

Alors, en attendant de voir les premiers robots doués d’émotion et d’empathie, la Société Saint-Vincent-de-Paul dévoile un court métrage sur YouTube avec l’agence CLM BBDO. Intitulé B.E.N. (Bionically Engineered Nursing), celui-ci retrace le quotidien d’une personne d’un certain âge, seule, aux côtés d’un robot de compagnie.


CLM BBDO pour Société de Saint-Vincent-de-Paul… par strategies-creations