Retour en haut
Technologies

#Comptabilité 6 logiciels (et plus) certifiés anti-fraude, à moins de 15 euros

#Comptabilité : 6 logiciels (et plus) certifiés anti-fraude, à moins de 15 euros
par

La polémique ne désenfle pas. Dans six mois à peine, à partir du 1er janvier 2018, les entreprises comme les autoentrepreneurs devront s’être dotés d’un logiciel de comptabilité certifié anti-fraude. Pas de panique, Maddyness a recensé ceux qui répondent aux critères officiels.

EDIT : Bonne nouvelle pour les autoentrepreneurs ! Le gouvernement a annoncé qu’il allait revenir sur l’article 88 de la loi de finances 2016, qui stipulait qu’ils devaient s’équiper d’ici le 1er janvier 2018 d’un logiciel de comptabilité certifié “satisfaisant à des conditions d’inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d’archivage des données en vue du contrôle de l’administration fiscale“. En bref, certifié anti-fraudes. Faute de quoi ils auraient dû s’acquitter d’une amende de 7 500 euros. “Face à l’inquiétude exprimée par les entreprises, notamment les plus petites d’entre elles (…) le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a décidé de recentrer et de simplifier [le dispositif]“, indique Bercy dans un communiqué.

Intia

Ce logiciel permet à la fois d’éditer vos devis, de créer et d’envoyer vos factures ainsi que de suivre leur règlement. Il fonctionne aussi bien en ligne qu’en mode déconnecté et son système prédictif pré-remplit certains champs pour faciliter la tenue de votre comptabilité. Bonus : les données sont hébergées en France. Intia est disponible gratuitement jusqu’à 7000 euros de chiffre d’affaires, puis 25 euros hors taxes par mois ou 250 euros pour un abonnement annuel au-delà de ce plafond.

Zervant

Ce logiciel est avant tout un système de gestion de factures. Il permet de suivre la facturation et le règlement de vos clients. Il offre également la possibilité de générer un bilan des ventes comme base de comptabilité. Autre atout : il est entièrement gratuit. “Gérer ses factures est déjà fardeau, justifient ses créateurs sur le site de la marque. Nous pensons qu’un outil qui simplifie cette tâche devrait être un produit de première nécessité.

Zefyr

Le logiciel se définit comme “puissant, innovant, complet, accessible à tous“, pour les TPE et PME mais aussi les artisans, commerçants, indépendants et les autoentrepreneurs. Il promet une prise en main en 10 minutes grâce à une saisie intuitive et rapide et un contrôle automatique des erreurs. Il inclut également toutes les obligations fiscales (TVA, liasse fiscale) et bénéficie d’un outil d’assistance guidée pour les opérations de fin d’exercice (amortissement, TVA, affectation des résultats…). Il est disponible à partir de 10 euros HT par mois pour un chiffre d’affaires inférieur à 12 000 euros par an et jusqu’à 180 euros HT par mois pour les entreprises dont le CA dépasse le million d’euros. 

Les logiciels Ciel

L’éditeur Ciel propose toute une gamme de logiciels dédiés à la comptabilité et la gestion des factures. Il présente notamment un pack Compta  + Devis factures qui permet à la fois d’éditer vos devis et factures et de générer facilement votre compte de résultat et bilan comptable. Il offre également la possibilité de générer votre fichier des écritures comptables en un seul clic. Ce pack est disponible via un abonnement à partir de 15 euros HT par mois sans engagement ou 159 euros HT pour un an.

ClicFacture

ClicFacture se présente comme une solution de gestion commerciale en ligne pour les petites entreprises. Le site propose des modèles personnalisables de factures, la possibilité de transformer les devis en factures ou encore le suivi des règlements. Point fort : les e-commerçants bénéficient de la possibilité d’intégrer les ventes réussies provenant de marketplaces. ClicFacture propose différentes formules, d’une offre gratuite à 12,50 euros par mois.

QuickBooks

La solution développée par QuickBooks permet elle aussi de créer vos devis et de surveiller factures et règlements. Mais elle offre également l’opportunité de synchroniser vos comptes bancaires pour une comptabilité plus lisible. L’offre basique est disponible à 14 euros par mois, tandis que les formules Essentials (qui permet notamment d’être alerté des factures à relancer) et Plus (dotée d’un outil de création de budget) coûtent respectivement 25 et 35 euros par mois.

… et tous les autres

Il existe une multitude de logiciels qui répondent aux nouvelles exigences légales… et ce à tous les prix. Appvizer a recensé ceux qui proposent de simplifier votre bilan comptable. Attention tout de même à ceux qui voudraient s’orienter vers des logiciels Open Source : par définition modifiables, ils n’entrent en aucun cas dans les critères établis par les autorités pour la certification. A bannir, donc !

  • Laurent H

    Attention Zervant malgré qu’il soit un super soft n’est pas certifié,
    mais leur support me signalent qu’ils y travaillent.

    A suivre donc

    • Bertrand

      Inscrit sur zervant, dès la première facture, je m’aperçois que le logiciel ne calcule pas le bon montant ttc sur la TVA à 5.5%, le support me confirme le bug par mail… une petite manipulation permet de corriger l’erreur mais c’est tout de même une erreur gênante…

  • Adrien Du Web Francais

    Parmi “tous les autres”, il y a Captain Seller® https://captainseller.com/autoentrepreneur-freelance ! Je vous le recommande vivement. Pour 4,99€ par mois, vous aurez accès à un logiciel de gestion simple et intuitif pensé pour les micro-entrepreneurs et les freelances. La gestion des devis et factures automatisée est bien pensée et fait gagner beaucoup de temps. Je l’utilise au quotidien et je l’adore !

  • Charles-Henri Decultot

    “Attention tout de même à ceux qui voudraient s’orienter vers des logiciels Open Source : par définition modifiables, ils n’entrent en aucun cas dans les critères établis par les autorités pour la certification. A bannir, donc !”

    L’administration fiscale n’a pas la même interprétation que vous, je vous invite à lire: http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/10691-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-DECLA-30-10-30-20160803.
    Les paragraphes 40 et 310 montrent bien que les utilisateurs peuvent utiliser des logiciels libres et en modifier les paramètres “triviaux” si ces logiciels respectent les 4 conditions imposées par l’administration.

    En France, les communautés Dolibarr et ERPNext travaillent en ce moment à la mise aux normes de ces deux logiciels libres pour qu’ils soient tout autant utilisables que les autres logiciels que vous citez au 1er Janvier 2018.
    Il existe également un logiciel de caisse, Pastèque, qui sera également aux normes en Janvier 2018.

    C’est vraiment dommage qu’un site comme Maddyness fasse de telles affirmations alors que l’utilisation de logiciels libres est une véritable opportunité pour tous les créateurs d’entreprises qui peuvent bénéficier de la même force de frappe que les grands groupes avec un budget minimum.

  • Texier Nicolas

    Bonjour, je peux également vous conseiller le logiciel (Numm) qui propose la gestion de la relation client, la facturation et la comptabilité. Tout cela sur un seul outil. Il est très ergonomique ! Vous avez un mois gratuit pour le tester !