Retour en haut
Technologies

#MaddyFeed “Sur son lit de mort, personne ne se dit qu’il aurait aimé passer plus de temps sur Facebook”

#MaddyFeed : “Sur son lit de mort, personne ne se dit qu’il aurait aimé passer plus de temps sur Facebook”
par

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles qui ont retenu l’attention de la rédaction.

Google City : la mairie de San José autorise Google à construire sa propre ville dans la ville

Le plan était à l’étude depuis quelque temps, trainant sur les bureaux de la mairie de San José. Finalement, cette semaine, l’édile et son conseil ont tranché : Google pourra bien prendre possession d’une partie de la ville pour la restructurer à son image. La firme de Mountain View avait présenté à la mairie un colossal plan de rénovation urbaine. Downtown San José doit devenir, selon les ambitions de l’entreprise, un village Google. En échange, le moteur de recherche promet aux élus la création de plus de 20 000 emplois dans la région. Lire la suite sur Numerama

Travis Kalanick

Uber’s Ousted CEO Travis Kalanick Discoverd The Limits Of Founders Control – The Hard Way

On Wall Street, shareholders wield enormous power. In just the last few months activists have shoved Whole Foods into Amazon’s $13.4 billion embrace, kicked Etsy’s CEO out the (handcrafted) door, and sent shivers down the spines of GM’s top leaders. Silicon Valley founders want no part in those battles. To protect themselves, they have been building legal fortresses in the form of super-voting shares and opting to stay private as long as possible.But as Uber CEO Travis Kalanick learned this week, founder control is something of an illusion when a company needs constant infusions of investor cash in order to survive. Lire la suite sur FastCompany

Casse

Uber’s Lesson: Silicon Valley’s Start-Up Machine Needs Fixing

Travis Kalanick’s spectacular rise and fall at Uber contains many lessons for the technology industry. But one lesson should rise above the others: This was not just Mr. Kalanick’s failure — it was far bigger. What happened at Uber is an indictment of everyone who enabled Mr. Kalanick’s worst tendencies and practices, which is just about everyone in a position of power at the ride-hailing company and its funders. In other words, this was systemic. Top to bottom, Uber was a failure of Silicon Valley’s start-up machine. Lire la suite sur le New York Times

Cimetiere

«Sur son lit de mort, personne ne se dit : “J’aurais aimé passer plus de temps sur Facebook”»

Après dix ans passés chez Google, à Seattle et à travers le globe, à définir la stratégie publicitaire de l’entreprise, avant de se rendre compte qu’un glissement inquiétant s’opérait dans le secteur de la pub, James Williams, 35 ans, a co-créé Time Well Spent avec son collègue Tristan Harris, « ex-philosophe produit » et auteur d’un manifeste viral sur le sujet. James Williams travaille aujourd’hui à l’Oxford Internet Institute et vient de remporter le Nine Dots Prize (100 000 dollars) dans le cadre de ses recherches. Nous l’avons rencontré à Futur en Seine, à Paris. Lire l’interview sur Usbek&Rica

Waiting for message

Facebook wants to use artificial intelligence to block terrorists online

To combat the spread of terror-related content online, Facebook announced Thursday that it will bolster its automated and human-powered efforts to flag and take down extremists posts, and will develop data-sharing systems across its family of social media and messaging apps. “Making Facebook a hostile place for terrorists is really important to us,” said Monika Bickert, Facebook’s head of global policy management. Facebook announced earlier this year that it would increase its community operations team by 3,000, increasing the number of people who review flagged posts on the social network, including instances of bullying, hate speech and terrorism. One hundred and fifty employees at Facebook count counterterrorism as their primary responsibility, the company said. Lire la suite sur le Washington Post

Artificial Intelligence Neural Network

La blockchain au bord du gouffre des désillusions

Chaque semaine, la blockchain fait donc son buzz … on pourrait cependant dire qu’il semble apparemment qu’elle fasse le buzz car la tentation est grande de recycler semaine après semaine l’actualité des promesses des jours précédents entre mythe et réalité. Gartner avance férocement que 80% des POC (Proof Of Concept) basées sur cette technologie des registres distribués et lancées par l’industrie bancaire seront abandonnés d’ici 2018, ce sera 90% pour ceux de l’assurance. On nous dit que les fonds de capital risque auraient continué à investir la blockchain en servant près de 300M€ depuis le début de l’année mais à y regarder de plus près le montant approcherait plutôt les 120M€ pour une petite 60aine d’opérations (source Pitchbook). Allez on va dire moitié moins ! Lire la suite sur la page LinkedIn de Romain Liquard, responsable Etudes Industrielles chez Crédit Agricole

Mots clés : MaddyFeed