Retour en haut
Technologies

#MaddyFeed Ce qu’il peut nous arriver de pire d’ici 2028

#MaddyFeed : Ce qu’il peut nous arriver de pire d’ici 2028
par

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles qui ont retenu l’attention de la rédaction.

Cinq tendances au menu de la FoodTech en 2018

Avec l’inquiétude grandissante sur la façon dont la viande et les produits laitiers affectent notre planète, les consommateurs recherchent de plus en plus les protéines végétales. Des startups proposent de nouveaux types de substituts pour la viande et les produits laitiers. Clara FoodsKite Hill et Beyond Meat ont toutes obtenu des fonds importants pour des substituts de viande et de produits laitiers, entre autres. La société Impossible Foods, qui utilise l’ingénierie moléculaire pour fabriquer des hamburgers à base de plantes, a recueilli 75 millions de dollars en août dans l’une des plus importantes transactions alimentaires de 2017, aidant l’entreprise à déployer ses burgers dans d’autres restaurants. Lire la suite sur la page LinkedIn de Yohan Faye, spécialiste FoodTech

Peur

The pessimist’s guide to 2028

The world is on edge. North Korea is threatening war. No one knows what Donald Trump will do next. And deeper forces of disruption are at work, from fake news to cryptocurrencies. With that in mind, welcome to the latest edition of the Pessimist’s Guide…to 2028. It’s an attempt not just to look at the potential shocks of next year but also to consider how they could shape the coming decade. The scenarios outlined here are not meant as forecasts. Instead, they are provocative ideas intended to make you think about how quickly our world is changing. Lire la suite sur Bloomberg

Artificial Intelligence Neural Network

Enquête au cœur de l’intelligence artificielle, ses promesses et ses périls

L’intelligence artificielle (IA) est à la mode. Rien que dans Le Monde et sur ­Lemonde.fr, le sujet a été évoqué dans 200 articles en 2017, soit presque 15 % de plus qu’en 2016. Il en a été question dans tous les domaines : en économie, en science, et même en politique, ­puisque le premier ministre, Edouard Philippe, a confié une mission sur la question au député (La République en marche, LRM) de l’Essonne et mathématicien Cédric Villani, dont les conclusions sont attendues en janvier. Il reste à savoir ce que cache ce terme. Bien sûr, il y a ces fantastiques percées montrant que des machines surpassent désormais l’homme dans des tâches spécifiques. Dans le secteur de la santé, elles repèrent mieux que les médecins des mélanomes ou des tumeurs du sein sur des images médicales. Dans le transport, elles causent moins d’accidents que des chauffeurs. Sans compter les autres avancées : la reconnaissance vocale, l’art du jeu (poker, go), l’écriture, la peinture ou la musique. Lire la suite sur Le Monde

Las Vegas 2

What to expect at CES 2018

The biggest tech show of the year is set to officially kick off January 9 — which actually means the big announcements will start in earnest several days before. The fact that the show falls so ridiculously close to New Year’s is no coincidence (and, actually, this one is slightly later than 2017’s event). Now that everyone’s made their big consumer electronic gift purchases, it’s time for the industry to trot out the next generation of devices. And for many companies, CES really does set the tone for the entire year’s product cycle. Lire la suite sur TechCrunch

Lost in Japan

Ces applications peuvent-elles mettre fin au harcèlement de rue ?

82% des Français ont conscience que les femmes sont victimes de harcèlement dans la rue (OpinionWay, Septembre 2017). Selon une autre étude, toutes les femmes ont été victimes au moins une fois dans leur vie de harcèlement sexiste ou d’agression sexuelle dans les transports en commun. Cette prise de conscience par la quasi-totalité de la population est liée à leur médiatisation croissante. Le web est rapidement devenu un média privilégié pour sensibiliser sur le phénomène — on se rappelle du tumblr Paye Ta Shnek créé en 2012 ou le numéro anti-relous censé interpeller les harceleurs. Aujourd’hui, ce sont des applications smartphone qui prétendent répondre voire même riposter au harcèlement de rue. Lire la suite sur Socialter