Maddyness

L’art numérique à l’honneur sur Curioos

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

L’art numérique à l’honneur sur Curioos

Pepper Pepper Pepper
30 - trending  |  
Comments
Par Louis Carle - 11 juin 2012 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Le marché de l’art se renouvelle sur le web avec de nouveaux acteurs comme Let’s Pik, Artistoon ou avec Curioos qui veulent favoriser les créations numériques et leur offrir un support adapté. Imaginé par Mathieu Valoatto et Natacha Huguet-Millot, deux passionnés d’art, Curioos veut créer une plateforme de références artistiques permettant aux créateurs de faire connaître leurs œuvres et de les vendre.

L’art digital est en plein boom et c’est en partant de cette tendance que l’entreprise se lance au grand public. Ils veulent jouer les médiateurs entre deux sphères encore trop imperméables l’une de l’autre en proposant une connexion simplifiée. Ça marche d’ailleurs assez bien en devenant une des plateformes de référence du milieu et en s’internationalisant assez bien.

La méthode d’entrée participe aussi au succès de la plateforme ne marchant que par cooptation (il faut l’invitation d’un artiste présent pour y entrer à son tour) en créant une réelle communauté assez qualitative. Lancée en juillet 2011, l’entreprise a déjà quelques bonnes références dans ses membres avec des artistes venant autant de France que d’Australie, Philippines, Russie, etc.

Le site propose pas mal d’œuvres à la vente avec un budget plus que raisonnable allant de 20 à… 1000 dollars avec des œuvres numérotées, signées et avec leurs certificats d’authenticité. Ça permet aussi d’évangéliser le public et le sensibiliser à cette nouvelle forme d’art en contrant le préconçu d’un art cher et élitiste avec la possibilité d’avoir une œuvre originale au même prix que les affiches mainstream d’Ikea.

L’entreprise s’est d’ailleurs dotée de son propre atelier d’impression pour faciliter la diffusion des œuvres d’artistes pas forcément dotés de ce genre d’outils professionnels. Simplifier le processus de production pour les artistes et faciliter la vente semble être une logique win win pour tous. L’aspect curatif est aussi mis en avant avec la mise en place de « like » sur les œuvres et d’échange entre des profils personnalisables d’artistes.

Par

Louis Carle

11 juin 2012 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Articles les plus lus du moment

Lydia lève 40 millions d'euros. Tencent entre au capital

Finance
Par Iris Maignan - 17H00mercredi 15 janvier 2020
Next

Oubliez ce que vous avez appris sur le pitch parfait

Entrepreneurs
Par Elizabeth Shassere - 21H00mardi 14 janvier 2020
Next
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge