Décryptage
28 octobre 2013
aena

[Focus] 4 startups se regroupent avec comme ambition de révolutionner l’industrie audiovisuelle

Le 29 octobre prochain, l’Association des Entreprises du Numérique pour l’Audiovisuel va ouvrir officiellement ses portes. Quatre startups – Melusyn, MovieMotion, TakeTracker et MovieChainer  – ont décidé de collaborer pour permettre un renouveau de l’industrie audiovisuelle. S’unir pour avoir plus de poids serait-elle la clé du succès? [hr]

Comment l’idée est-elle venue?

C’est en juillet dernier, lors d’une réunion qui s’est déroulée dans les locaux du Camping que l’idée est apparue. Les fondateurs des 4 startups, qui se sont rencontrés dans les salons spécialisés tels que Satis, Futur en Seine ou encore IDIFF, partagent la même idée et la même ambition: révolutionner le monde audiovisuel.

« Nous connaissons Melusyn depuis un peu plus d’un an, nous avons partagé un stand à l’IDIFF en Janvier 2012 et depuis, nous avons l’ambition commune de changer la donne dans l’industrie de l’audiovisuel. Nous avions également rencontré MovinMotion au salon Futur en Seine en Juin 2012, avec qui nous avons gardé le contact. » Alexis Ohayon – Fondateur de TakeTracker

Grâce à leur connexion commune, et au soutien d’institutions comme la Fédération des Jeunes Producteurs Indépendants ou du Club Galilée, les quatre équipes se lancent dans cette aventure avec comme objectif de répondre aux forts besoins d’efficacité et de réduction des coûts qui pèsent sur la production française.

[quote] »La FJPI regroupe 30 sociétés de production et se fait la voix d’une nouvelle génération de producteurs qui ont placé dans l’innovation au cœur de leur métier. Les outils proposés par les startups de l’AENA ouvrent la voie à de nouveaux modes de production et offrent de réelles opportunités face aux aléas du marché : développement du travail collaboration, réduction des coûts, baisse de l’empreinte écologique, des tournages… Le numérique est désormais au service de la création. Pour toutes ces raisons, la FJPI est fière de soutenir l’AENA », précise Laurence Lascary Productrice et Présidente de la FJPI.[/quote]

Qui sont ces 4 startups?

Melusyn

Déjà présent dans les colonnes de Maddyness, Melusyn est le cloud permettant aux équipes d’un film de pouvoir interagir en partageant des photos, des fichiers, des cartes et tout autre document utile à la réalisation d’un film. Il aide ainsi la collaboration des différentes parties prenantes : un système de cercle d’accès très sécurisé a été pensé pour que chaque membre d’une équipe puisse communiquer plus facilement mais de manière sécurisée pour éviter que chaque équipe puisse avoir un œil sur le travail des autres.

MovinMotion

Movinmotion est une solution web permettant de simplifier l’embauche et le paiement des équipes de tournage et des artistes. L’outil permet aux employeurs de pouvoir réduire leurs coûts de gestion et de simplifier la documentation administrative.

MovieChainer

A destination des producteurs de contenu, MovieChainer aide à la gestion des ayants-droits. Que vous soyez producteur, auteur, distributeur ou une institution publique, vous pouvez suivre vos rentrées d’argent où que vous soyez dans le monde.

TakeTracker

TakeTracker est une plateforme permettant à ses utilisateurs de pouvoir partager des contenus visuels tels que le storyboard, les rushs, les planches de tendance en quelques minutes.

Comme vont-elles se financer ?

Pour le moment, l’association va vivre sur les contributions de ses membres. Il est également prévu d’aller chercher des sponsors privés notamment dans le secteur audiovisuel ou technologique. Les subventions auprès des institutions publiques sont aussi une option qui semble être pertinente. Un travail à long terme, sans nul doute nécessaire pour le développement de l’association.

L’AENA présentera officiellement son projet mardi 29 octobre 2013 à la Favela Chic à partir de 19H30 (18 rue du Faubourg du Temple, Paris). Vous pouvez vous inscrire en suivant ce lien.