Maddyness

[Infographie] Qui sont les Business Angel français, ces investisseurs de l’Equity-Gap?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

[Infographie] Qui sont les Business Angel français, ces investisseurs de l’Equity-Gap?

Pepper Pepper Pepper
129 - trending  |  
Comments
Par Etienne Portais - 22 novembre 2013 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Cette étude a été menée par Fundme, auprès des 407 investisseurs inscrits sur leur plateforme, pour tenter de définir un profil type du Business Angel français (8000 à ce jour en France selon l’organisation France Angels), s’intéressant à l’investissement dans les jeunes entreprises innovantes françaises à fort potentiel de croissance. Des similitudes entre les profils ont été trouvées et mis en avant via cette infographie que Maddyness a souhaité relayer auprès de ses lecteurs.[hr]

Le Business Angel français est un particulier souvent un ancien dirigeant de société ou actionnaire d’entreprise, qui souhaite investir à hauteur de dizaine ou centaine de milliers d’euros (52% des personnes interrogées oeuvent investir jusqu’à 20 000 euros). Cependant, en plus d’un investissement, ce dernier a un rôle d’accompagnement stratégiques auprès des startups, du fait de son expérience. Parmi les 407 personnes interrogées, 56% sont issus d’une école de commerce, contre 44% d’une école d’ingénieur.

Les Business Angels investissent au moment le plus risqué

Des cursus scolaire qui les amènent alors à s’intéresser notamment aux thématiques de l’ecommerce (19%), des logiciels (16%) et des énergies renouvelables (7%). Afin de garantir des participations plus importantes, les associations de Business Angels ont vu le jour (Investessor a été la première en France en 1998) pour garantir aux créateurs d’entreprise, la survie de leur société à un moment crucial: l’Equity Gap, qui se trouve après la phase de Love Money (amis et famille), et avant les investisseurs traditionnels. A savoir que le ticket moyen sur Fundme est de 39 000 euros.

Selon une autre étude, également menée par Fundme, il est intéressant de constater que si l’Ile de France accueille plus de 70% des startups, elle dénombre seulement 32% des Business Angels. Un constat qui valide le fait qu’il n’y a pas que Paris pour monter et développer sa startup. Une dernière information ressort également de cette étude: les femmes ne représentent que 6%  de la totalité des Business Angels français…

Infographie Fundme - Les Business Angels français

Par

Etienne Portais

22 novembre 2013 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Articles les plus lus du moment
Nos derniers articles

Entrepreneur·e·s, comment mieux gérer votre temps ?

Entrepreneurs
Par Mickaël Cabrol et Hubert Reynier - 21H00lundi 18 novembre 2019
Next

Que font les fonds : le portrait d'Experienced Capital

Finance
Par Iris Maignan - 17H00lundi 18 novembre 2019
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge