Maddyness

[Interview] « Pour entreprendre, mieux vaut être agile et bien entouré » Benjamin Zenou, CEO SimpliField

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

[Interview] « Pour entreprendre, mieux vaut être agile et bien entouré » Benjamin Zenou, CEO SimpliField

Pepper Pepper Pepper
105 - trending  |  
Comments
Par Adrian Measures - 28 janvier 2014 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Maddyness vous propose en partenariat avec We are the 97% des interviews des entrepreneurs qui font la France. Pour ce nouveau rendez-vous, Benjamin Zenou, 28 ans, raconte comment il en est venu à co-fonder en 2013, SimpliField. Il s’agit d’une solution web et mobile permettant aux entreprises de collecter, suivre et d’analyser en temps réel toutes les informations terrain.[hr]

Vous, Votre projet, Vos autres activités intéressantes

Après un diplôme à l’ESCE et des expériences professionnelles à New York, Barcelone et Séoul, j’ai décidé de suivre ma passion pour l’internet et l’innovation et de créer ma première start-up Baseclip, un agrégateur de contenus, ce qui fut une expérience difficile mais riche d’enseignements. Un de nos Advisors sur ce projet, m’a ensuite proposé de le rejoindre chez Wengo, ou j’ai participé pendant 4 ans au développement de cette startup au sein de l’équipe marketing.

C’est d’ailleurs le fait d’évoluer dans l’univers des start-ups et de rencontrer de nombreux entrepreneurs qui m’a redonné envie. En 2013 j’ai décidé de tenter à nouveau l’aventure.

C’est là qu’est né SimpliField, co fondé avec Georges Plancke et Jonathan Attal. L’ambition est de permettre aux entreprises de reconnecter leurs collaborateurs sur le terrain avec leurs équipes au siège. Notre solution permet aux entreprises de gagner en productivité en simplifiant et en accélérant la collecte, le partage et l’analyse d’informations.

En parallèle, j’essaye de toujours continuer mon apprentissage en étant Fellow au sein du Startup Leadership Program depuis septembre 2013. Il s’agit d’un programme de 6 mois d’accompagnement d’une trentaine d’entrepreneurs, nous permettant de creuser l’ensemble des problématiques des startups (Lean startups, Product Management, la levée de fonds) et d’être accompagnés par des mentors de très grande qualité. On peut progresser seul, mais c’est une perte de temps considérable. Autant écouter ceux qui savent.

Comment êtes-vous devenu(e) entrepreneur ?

C’est venu progressivement.

  • Beaucoup de mes proches travaillent dans les nouvelles technologies dans les télécoms, ou sont entrepreneurs et ils m’ont transmis leur passion depuis mon plus jeune âge. Je les en remercie d’ailleurs tous les jours.
  • Durant mes études, dans tous mes stages au sein de grands groupes français à l’international, mon goût prononcé pour l’innovation m’a toujours amené à travailler sur des projets d’entrepreneurs au sein de petites équipes pour mettre en place et tester des concepts novateurs.
  • Mon admiration profonde pour de grands leaders qui ont créé des entreprises améliorant notre quotidien avec des produits innovants tant dans nos vies personnelles que professionnelles (Larry Page, Serguey Brin, Steve Jobs, Jeff Bezos, Elon Musk, Jack Dorsey… ) et des entrepreneurs qui m’ont marqué à différent moment de ma vie (Kevin Rose, Xavier Niel, Jacques Veyrat…)

Quel a été l’élément déclencheur ?

Sans aucun doute mon expérience à Séoul, en Corée du Sud, où je me suis plongé dans une ville en avance ou toute la population utilise au quotidien des services innovants. Ce pays est électrique, fondé sur l’innovation et l’esprit d’entreprendre. En rentrant en France, je souhaitais faire partie de cette dynamique et créer ou travailler aux cotés d’entrepreneurs innovants.

Quelle est votre ambition d’entrepreneur ?

Apprendre et échanger un maximum et construire, avec SimpliField, un service qui améliore concrètement le quotidien de nos clients

Qu’est-ce que vos clients pensent de vous ?

Que nous sommes sérieux, et que nous leurs offrons une solution adaptée à leurs besoins, leur permettant de mieux maîtriser leurs opérations sur le terrain pour améliorer concrètement leurs performances.

Que faites vous le mieux ?

Comprendre les attentes de mes interlocuteurs

Quelle tâche vous agace le plus dans votre quotidien d’entrepreneur ?

Les taches administratives, c’est indispensable mais vraiment pas mon truc

Quel est le meilleur conseil d’entrepreneur qu’on vous ait donné ?

Être agile et être bien entouré!

A vous le mot de la fin !

Parlez de votre idée le plus possible, le plus souvent et n’hésitez pas à tout remettre en question. Entourez-vous d’associés complémentaires qui ne sont pas toujours d’accord avec vous.

Par

Adrian Measures

28 janvier 2014 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge