Outils et conseils
30 janvier 2014
blablacar

[Startups] BlaBlaCar se lance en Russie et annonce son premier rachat hors d’Europe

L’ex Covoiturage.fr vient d’annoncer son lancement dans deux nouveaux pays : la Russie et l’Ukraine. Une expansion qui passe par le rachat d’un acteur local du covoiturage : Podorozhniki, la première expansion de la startup française en dehors de l’Union Européenne.[hr]

Présente dans plus de 12 pays avec une communauté de 6 millions de membres (3 millions en avril dernier), BlaBlaCar est devenu le leader européen de son secteur et veut maintenant conquérir de nouveaux territoires. Une belle réussite pour la jeune entreprise française fondée en 2006 et qui a récemment levé plus de 7,5 millions d’euros auprès d’Accel Partners et de ses investisseurs historiques ISAI et Cabiedes Partners.

Avec plus d’un million de « covoiturages » par mois – qui le place de peu devant son concurrent allemand Carpooling.com – BlaBlaCar passe aujourd’hui une nouvelle étape via cette acquisition dont le montant n’a pas été communiqué. Podorozhniki est constitué d’une équipe de trois personnes et avait levé il y a peu des fonds auprès du russe Arkady Moreynis.

Un service qui devrait prendre de l’ampleur selon son fondateur Aleksey Lazorenko, qui motive notamment ce rachat par les compétences que pourraient apporter BlaBlaCar. « Les équipes de BlaBlaCar ont démontré qu’elles savaient créer rapidement une large communauté d’utilisateurs actifs sur de nouveaux marchés. Par ailleurs le site BlaBlaCar est pionnier en termes de confiance et de fiabilité dans le covoiturage. Ces deux forces permettront d’accélérer le développement du covoiturage en Russie” » précise t-il.

De son côté, Frédéric Mazzella, CEO de BlaBlaCar insiste sur l’intérêt stratégique de son expansion sur le territoire russe en comptant sur l’adoption en masse des utilisateurs du pays pour ce nouveau service, plus économique que le train sur des distances aussi longues. De son côté, Nicolas Brusson, COO de BlaBlaCar, confie que BlaBlaCar n’est pas prêt d’en rester là et compterait déjà conquérir de nouveaux pays dans les prochaines années avec ses quelques 110 collaborateurs sur 12 pays différents.