Décryptage
31 janvier 2014

[Prospective] Peu de budget pour communiquer sur votre startup? Essayez les stations de métro

Louer des espaces de vente dans le centre de Manhattan est souvent inaccessible pour des budgets de startups naissantes ou de petites entreprises qui auraient besoin d’un foyer temporaire pour leurs produits et/ou services. C’est ce à quoi veut répondre Storefront.[hr]

Storefront, c’est un site qui veut connecter les startups et les espaces qui sont disponibles dans le centre de Manhattan, et qui collabore actuellement avec la Régie des transports de New York Metropolitan pour ouvrir des stations de métro inutilisés (ou de simples espaces vides au sein de certaines stations) pour en faire des espaces de vente temporaires. Un bon moyen de rentabiliser des espaces vides et inutilisés (dont Paris est aussi truffé) et de créer de nouveaux « pop ups stores » pour les startups.

[quote]A relire: [Dossier] Les bannières et le RTB sont morts, il faut trouver d’autres modèles de monétisation[/quote]

La plateforme connecte déjà des entrepreneurs et des propriétaires pour leurs commerces et leurs projets artistiques à New York et à San Francisco mais c’est grâce à l’accord avec le New York MTA que la startup fait aujourd’hui parler d’elle. Composés de stands modulables et personnalisantes, ces espaces sont uniques et bénéficient de la fréquentation naturelle des stations très fréquentés. Plutôt que de les laisser inutilisés, le MTA a mis à disposition sept sites pour louer un espace de vente et espère ainsi obtenir des gains via une partie du bénéfice généré par les startups.

Le MTA tente de se renouveler, mais ce n’est pas le seul, rappelons par exemple les initiatives à Paris (comme la station de métro « Promotheus ») ou de la compagnie ferroviaire nationale des Pays-Bas qui avait mis en place un « Lost & Found pop-up store » à la gare centrale d’Amsterdam où les objets non réclamés étaient vendus. A quand des pop ups stores dans les stations parisiennes abandonnées?

En partenariat avec Springwise