Maddyness

53% des pharmaciens estiment que les objets connectés sont bénéfiques pour les patients

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Innovation

53% des pharmaciens estiment que les objets connectés sont bénéfiques pour les patients

Pepper Pepper Pepper
6 - trending  |  
Comments
Par Jennifer Padjemi - 01 juillet 2014 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Le mensuel de la presse santé, Bien-être et santé a sorti en mai dernier, le premier baromètre concernant la perception des pharmaciens sur les objets connectés santé en partenariat avec Direct Medica et Medappcare. Un bilan sur ces nouveaux objets connectés qui apparaissent bénéfiques pour la santé des patients selon un pharmacien sur deux. Une étude réalisée auprès d’un échantillon de 100 pharmaciens.


De plus en plus d’objets connectés sont créés pour répondre à des besoins spécifiques dans le secteur de la santé et spécifiquement pour tous ses patients. En effet, balance, piluliers ou autre tensiomètre permettent très souvent d’adapter au mieux les traitements et renforcent le rôle du pharmacien dans l’accompagnement des patients. Plus d’un pharmacien sur deux jugerait nécessaire l’existence de ces objets connectés (53%) et estiment qu’ils apportent un bénéfice pour la santé des patients.

[quote]A relire: [Interview] Les pharmaciens sont-ils prêts pour le virage numérique ? Le cas d’imedipac[/quote]

[quote]A relire: [Prospective] Les 10 objets connectés invraisemblables au service de votre quotidien[/quote]

Une meilleure observance des traitements

Alors que 66% des pharmaciens se déclarent prêts à vendre des objets connectés, 50% des pharmaciens en ont même déjà vendus. Selon ces derniers, la plupart des objets connectés dédiés à la santé peuvent se trouver majoritairement … en pharmacie (36%) mais également dans les grands magasins spécialisés pour 23% des pharmaciens et en grande surface (3% d’entre eux). Enfin, seuls 2 % des pharmaciens pensent que les objets connectés de santé n’ont pas leur place en officine.

L’étude montre également que les pharmaciens s’interrogent sur la sécurité des données de santé collectées et dans une moindre mesure sur leur fiabilité et leur fonctionnement général (bugs etc.).

[quote]A relire: #IoT: 61% des propriétaires pensent que la maison connectée sera une réalité d’ici 5 ans[/quote]

Des pharmaciens connectés mais qui restent méfiants

53% des pharmaciens n’ont pas ou peu confiance en la sécurisation des données de santé collectées par ces objets. Pourtant 53% des pharmaciens déclarent être équipés d’un smartphone dont 44% pour un usage professionnel et 46% sont équipé d’une tablette pour 22% qui l’utilisent dans le domaine professionnel.

[quote] »La tablette tactile a un brillant avenir en officine, mais tant que cet outil n’y a pas réellement trouvé sa fonction il est normal que le pharmacien ne s’équipe pas en masse. Nouvelles missions, support commercial, support d’aide à la déli- vrance et de gestion… autant de domaines où les tablettes et objets connectés vont s’illustrer au sein des officines.. » David Sainati, président de Medappcare. [/quote]

Par

Jennifer Padjemi

01 juillet 2014 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge