Développeurs mobile, front-end, Big Data… Quels sont les salaires des geeks ?

Le cabinet de recrutement Urban Linker, a publié pour la troisième année consécutive, son étude des salaires de l’année 2014 consacrée aux profils techniques des métiers du web en Ile-de-France. Mais combien gagnent les geeks?


A la fois cabinet de recrutement et chasseur de têtes, Urban Linker se positionne comme leader du digital en France, spécialiste du Web, du mobile et de l’innovation. Il travaille en étroite relation avec des grands comptes, des agences digitales, mais aussi des startups montantes. Chaque année depuis trois ans, Urban Linker publie une étude sur les salaires liés aux métiers du digital. Développeurs mobile, front end ou Big Data, on ne compte plus le nombre de nouveaux métiers depuis le boom de l’entrepreneuriat et de créations d’applications mobiles.

Avec plus de 300 recrutements réalisés depuis 1 an, Urban Linker a identifié et analysé les évolutions des salaires des techniciens du Web en rapport avec les chiffres de l’année dernière. L’étude s’est principalement intéressée aux métiers du Big Data et du développement mobile. Cependant, en raison du vieillissement des technologies HTML4/CSS2, le niveau de l’offre et de la demande sur ce marché a considérablement diminué, ce qui a poussé Urban Linker a supprimé ces technologies de leur étude.

[quote]A relire : [Emploi] Développeurs, Breaz vous invite à travailler pour une boite qui vous comprend vraiment[/quote]

Le premier constat qui ressort de l’étude est une stagnation des salaires des développeurs PHP avec un salaire moyen de 38 000 € par an, tous niveaux d’expériences confondus et sans maîtrise de Framework. Cette stagnation est notamment due à la standardisation de la technologie. Seuls les profils les plus experts qui maîtrisent un framework MVC ou Sympfony2 ont vu leurs salaires augmenter au deuxième trimestre de l’année. Ceci s’explique en raison d’une difficulté pour les entreprises à trouver ce genre de candidats.

Cette année, les grands perdants de cette étude sont les intégrateurs dont les salaires ont considérablement chuté par rapport à ceux de l’année dernière. Cette baisse est notamment due à l’évolution de la demande favorisant les profils les plus complets comme ceux qui pratiquent l’intégration et le développement.

[quote]A relire : #Informatique: Les 10 idées reçues que l’on peut avoir sur le code[/quote]

A contrario, les développeurs mobiles ont eux très largement augmenté leur rémunération grâce à la grande tendance des applications multi-supports. Devenu un enjeu stratégique pour les sites et les pures players, ce profil de développeur est très demandé et donc très bien rémunéré.

Le bilan de cette étude révèle que les salaires les plus élevés sont ceux des profils Data Scientist qui évoluent dans un environnement jeune, mais spécialisé. On constate ainsi que le le marché des évolutions technologiques (PHP, Java / .Net & Ruby, Front End, Mobile et de l’UI / UX) est en perpétuel développement et n’est pas prêt de s’arrêter.

[quote]A relire : 60% des métiers qui façonneront l’avenir n’ont pas encore été inventés[/quote]

Crédit photo : Shutterstock