Portfolio#fintech
24 octobre 2014
Celine Lazortes HD

Céline Lazorthes se lance sur le marché du transfert d’argent peer to peer

Céline Lazorthes a fondé Leetchi il y a quelques années déjà, après avoir rencontré un problème de récolte d’argent lors d’un weekend d’intégration à HEC. Depuis les choses ont bien évolué et Leetchi est devenu le leader des cagnottes en ligne (2 millions d’utilisateurs en octobre 2014). Un leadership concurrencé par l’arrivée de PotCommun (1 million d’utilisateurs en septembre 2014), qui a récemment racheté Bankeez. Toutefois Leetchi semble avoir plusieurs longueurs d’avance, notamment grâce au développement de nouveaux produits. Après MANGOPAY, Céline Lazorthes annonce la sortie de Leetchi Cash.


A quel besoin répond Leetchi Cash?

Leetchi Cash, répond à un besoin très simple. Rembourser simplement un ami, un collègue d’un café, un resto, bref de quelques euros. Sans prise de tête, ni application à télécharger, avec Leetchi Cash, un email et c’est fait, j’ai remboursé ! C’est vraiment très simple d’utilisation, vous pouvez voir le détail dans notre vidéo de présentation :

A la différence de leetchi.com, Leetchi Cash se situe sur le marché du transfert d’argent peer to peer qui est bien plus important mais difficile de le quantifier précisément.

Leetchi, MANGOPAY, Leetchi Cash, quels sont les autres projets en cours ?

Pour le moment nous nous concentrons sur ces 3 projets et c’est déjà beaucoup ! En effet Leetchi.com est de loin le leader de la cagnotte en ligne en forte croissance avec plus de 2.000.000 d’utilisateurs au niveau mondial. Nous nous efforçons d’avoir le même succès en Europe qu’en France et ceci nécessite un effort de tous les jours. Au niveau de MANGOPAY le travail accompli est considérable depuis le lancement l’année dernière.

Nous comptons désormais plus de 250 clients actifs dont récemment My Major Company, la célèbre plate-forme de crowdfunding. Mais si nous identifions de nouveaux besoins sur notre secteur nous réfléchirons bien évidemment à un produit disruptif, c’est dans notre ADN.

A relire : Pour soutenir la croissance de MANGOPAY, Leetchi boucle sa 4ème levée de fonds

Quel regard as-tu sur la situation de l’entrepreneuriat féminin ?

Les associations comme Girls in Tech ou Girls in web, ont ces dernières années, fait un gros travail d’évangélisation auprès des femmes pour les encourager à entreprendre.

Et leur travaille paye ! De plus en plus de femmes, de tout horizon, se lancent dans l’entreprenariat ! Cela dit, il n’y en a toujours pas assez, et particulièrement dans les technos. Il faut donc continuer à expliquer, à donner envie, à encourager les femmes françaises !

Entreprendre permet de choisir son équilibre de vie perso / pro, de moduler son agenda ou encore de travailler en horaire décalé, c’est donc tout à fait conjugable avec vie de famille.

Quels conseils pourrais-tu donner aux startups qui se lancent ?

I-TÉ-RER ! Personne n’a la recette magique ! Il faut donc constamment ajuster le tir pour affiner le service, trouver le bon mot, la bonne idée marketing. Il n’y a pas de génie mais du travail. Du travail méthodique. Itérer, est une très bonne façon d’avancer rapidement et d’améliorer son projet au fil de l’eau. Il faut aussi savoir prendre du recul, procrastiner, faire autre chose. On a l’impression quand on entreprend, que le temps file sous nos doigts. Or il ne s’agit pas d’un sprint, mais d’un véritable marathon.

Comment vois-tu le futur de Leetchi?

Le groupe Leetchi, se développe en Europe, embauche, rayonne de plus en plus, c’est un futur qui nous plait bien !