Maddyness

Londres met à l’honneur ses startups…. quelles possibilités pour les français ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Innovation

Londres met à l’honneur ses startups…. quelles possibilités pour les français ?

339 - trending  |  
Comments
Par Sandrine Mikowsky - 09 mars 2015 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Avec 343 000 personnes soit plus de 7% de la population active en finance (selon l’Office for National Statistics de mars 2015), Londres se positionne comme la plateforme financière d’Europe. En mars 2014, Boris Johnson, maire de Londres a déclaré vouloir faire de Londres la capitale mondiale de la Tech. Depuis trois ans, le secteur FinTech progresse de façon vertigineuse. Des propos complètement démesuré ?


Selon une récente étude des Business Angels britanniques, la nouvelle « poule aux œufs d’or en investissement » serait le secteur FinTech. Des dispositifs attractifs pour les startups en FinTech contribuent à l’évolution grandissante du secteur. Accélérateurs, espaces de co-working, initiatives gouvernementales favorisent les liens entre investisseurs et startups. Le succès de ses dispositifs est validé par les chiffres : 44 000 personnes travaillent en Fintech à Londres et ses environs (43 000 pour NYC et 11 000 dans la Silicon Valley) et 539 millions de dollars (environ 485 millions d’euros) ont été levés en 2014 dans l’Industrie FinTech à Londres. Soit le triple qu’en 2013.

[quote]A relire : #FinTech : Les startups de demain seront-elles prêtes à « faire sauter la banque » ?[/quote]

Même si le nombre de salariés en FinTech est très proche de celui de NYC, que la moitié des investissements à Londres en 2014 ont été réalisés par des fonds américains selon Boris Johnson, les montants des investissements aux Etats-Unis dans les startups restent encore les plus élevés et de loin – soit 1.37 Md$ (1.20Md€ environ) récoltés à NYC lors du premier trimestre 2014 (toutes industries confondues selon CB Insights). Mais Londres n’a pas dit son dernier mot…

[quote]Les startups les plus prometteuses de Londres dans l’industrie FinTech ont récemment accompagné Boris Johnson et sa délégation pendant une semaine à Boston et New York afin de promouvoir l’écosystème FinTech Londonien. Des rencontres avec des VC US et des tables rondes étaient au rendez-vous.[/quote]

Sélectionné au sein de cette délégation, Adrien Clavel responsable du développement d’Iwoca a pu accroitre la visibilité de son entreprise et renforcer ses échanges auprès des partenaires et investisseurs américains. Créée en 2012, Iwoca (« instant working capital »), est un acteur du financement des TPE parmi les plus dynamiques en Europe, déjà présent au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne et en Pologne. Forte d’une équipe de 60 personnes et de plus de 10 millions de livres d’investissement, Iwoca ambitionne d’être le premier acteur du prêt en ligne aux TPE en Europe.

[quote] »La France est bien sûr à l’ordre du jour. Si tout se passe bien, nous devrions nous y lancer en 2015« , confie Adrien Clavel.[/quote]

Selon une étude de l’Université de Cambridge et de Nesta, le marché du prêt en peer-to-peer en 2014 en grande Bretagne a été évalué à 1.7 Md£ (plus de 2 milliards d’euros) dont 749 M£ (plus d’un milliard d’euros) aux prêts aux entreprises.

Qui sont les startups Stars en FinTech ?

Chaque année FinTech 50 détecte les startups phares d’Europe. Un comité d’experts composé de sociétés influentes (Microsoft, Google, American Express…) passe au crible toutes les startups Fintech et en choisi 50. On peut noter que la majorité des startups sélectionnées sont anglaises.

Fondée en 2012, ayant levé 50 millions de dollars (environ 45 millions d’euros) depuis leur création dont 32 millions en 2014, Nutmeg est une solution d’investissement clé en main pour particulier. Vous définissez votre profil d’investisseur, Nutmeg fait le travail et vous pouvez consulter l’évolution de votre portefeuille et l’ajuster. Nutmeg évolue constamment en mettant au cœur ses clients. A leur demande, Nutmeg vient de lancer un nouveau produit d’épargne de pensions pour particuliers. 1 000£ (un peu moins de 2 000€ ) est le minimum pour créer son portefeuille.

Transfer Wise, valorisé à 1 milliard de dollars (910 millions d’euros selon Yahoo Finance en janvier 2015) suite à une levée de 58 millions de dollars auprès de Andreessen Horowitz, propose une solution pour transférer de l’argent à moindre coût. Exemple : vous êtes français, vous gagnez votre vie en pounds mais devez payer des crédits ou factures en euros. Les commissions des banques sont souvent élevées. Transfer wise propose des solutions de transfert plus faciles et à moindre coût.

Au commencement, il y a 4 ans, Richard Branson avait injecté 25M$. D’autres stars de l’entreprenariat comme Peter Thiel (co-fondateur de Paypal) et Facebook ont contribué au 91 millions de dollars (environ 82M€) levé par Transerfer Wise dans ses premières années d’existence. La dernière levée va permettre aux deux fondateurs Taavet Hinrikus et Kristo Kaarmann, deux estoniens expatriés en Angleterre, de se développer dans le monde entier, à travers 2 bureaux aux États-Unis, un en Allemagne et un autre en Australie.

WorldRemit, le Western Union revisité. Le concurrent offre également une solution de transfert d’argent à moindre coût. WorldRemit facilite l’échange en s’appuyant sur une solution peer to peer. En effet, l’argent peut être reçu directement sur le compte bancaire, en cash ou en mobile money, et le service comprend l’envoi d’argent à partir de 50 pays vers plus de 110 pays de réception. Suite à son voyage aux Etats-Unis au côté du Maire de Londres, WorldRemit vient de finaliser une levée de près de 100 millions de dollars (91M€) auprès de TCV (Technology Crossovers Ventures) et réalise presque 1.5 million de transaction par an. Accel Partners avait aussi investi 40 millions de dollars (36M€) en Serie A.

Zopa une plateforme de prêt entre particuliers. Des montants moins élevés qu’en banque, une solution plus souple et plus adaptée. Leader sur le marché anglais, Zopa a permis 760 millions £ ( plus d’1M€) entre 51 000 personnes depuis son existence en 2005.

Une exception pour Lending Club. Concurrent de Zopa, star en FinTech aux US et non au UK mais sa réussite mérite quelques lignes ici. Fondée par un français en 2005, Renaud Laplanche réalise 3 trillions de dollars de transaction et est entrée sur les marchés publics en fin d’année dernière. Lending Club est évalué à plus de 7 milliards de dollars (Bloomberg 2015) et devient la 14è banque des Etats-Unis.

Egalement membre comme Zopa du Future Fifty programme, Funding Circle vient de signer un accord avec Victoria Park Capital (un asset manager américain) afin de conforter sa croissance face à Zopa et Lending Club. Pour conclure, on remarque qu’il y a depuis un peu moins de trois ans une évolution majeure dans les startups en Fintech.

Et les startups françaises dans tout ça….

De l’autre côté de la Manche, Mangopay et Lydia se distinguent des startups FinTech françaises. Les quelques actions gouvernementales comme l’assouplissement de la règlementation du crowdfunding ou la banque publique d’investissement ne suffisent pas à rivaliser avec les investisseurs étrangers. Axa a récemment lancé ou « relancé » un fond global de 200 millions d’euros destiné à accompagner les startups FinTech françaises dans leurs croissances.

[quote]A relire : #FinTech : AXA lance son accélérateur ainsi qu’un fonds global de 200 millions d’euros[/quote]

Comment accélérer sa croissance dans un programme au UK en tant que startup FinTech française…

Quand on commence à s’intéresser au FinTech à Londres, on a l’impression que tout est éparse, que chacun fait les choses dans son coin. Puis, on observe assez rapidement que les acteurs sont souvent les mêmes. Zoom sur ses acteurs influents.

Tech City UK

Créé en 2010 par James Cameron, TechCity UK promeut l’écosystème digital et accompagne les startups dans leur évolution. Il existe des accélérateurs quelques soient le stade d’évolution des startups.

Future Fifty

Programme d’accélération sur deux ans créé par Tech City UK en octobre 2013 afin de faciliter et d’accélérer des startups à succès. Parmi les 12 startups sélectionnées dont 6 en FinTech (TransfertWize, WorldRemit) 4 ont fait leur entrées sur les marchés britanniques avec une valeur totale de 3.7 Md£ déclare Laura Simmons.

Future Fifty accompagne ces entreprises à établir des ponts avec le gouvernement anglais, à entrer sur les marchés publics et à rencontrer des investisseurs potentiels UK et étranger (notamment américains). La grande majorité de ses startups sont de s’internationaliser au plus vite et notamment aux US. Les startups « incubées » ont généré plus de 15 000 emplois en 2014 et ont généré un CA de 2.1Md£.

Level 39

Level 39 créé par Boris Johnson il y a un an, tient une place importante dans la scène FinTech. Level 39 propose un espace de co-working à Canary Wharf (l’équivalence de la Défense anglaise) et deux sessions de deux mentors par semaine en face à face. Partenaire de programmes comme le challenge 3D Dassault, Level 39 a organisé plus de 200 évènements (hackatons, conférences…) et propose un espace de co-working gratuit. En raison de son succès,

Level 39 ne peut plus accepter d’équipes supplémentaires sans recommandation ou sans avoir suivi un de leur programme. D’ici l’été prochain, Level 39 va agrandir son espace de co-working afin d’accueillir encore plus de monde. Aujourd’hui il y a 166 places pour 1000 candidatures. Le programme d’accélérateur ne prend pas de part dans la startup mais fait évoluer la société dans sa pépinière.

FinTech Innovation Lab

FinTech Innovation Lab est destiné aux startups early stage et aux sociétés plus établies dans le secteur de la Finance, des services financiers et plus principalement autour des problématiques du mobile, de la data management, de l’analytics, la sécurité, et du social media.

FinTech Innovation Lab et Accenture relancent pour la troisième année consécutive un programme d’accélération de 12 semaines. Parmi les startups accompagnées, 14 d’entres elles ont levé 25M$ (23M€) selon les propos de Lumbs dans les colonnes de Forbes en ce début d’année. Une journée de présentation des startups aux investisseurs « Investissor day » aura lieu le 26 mars 2015.

FinTech Lab est hébergé dans les locaux de Level 39. FinTech Innovation Lab bénéficie de nombreux partenaires bancaires : Merrill Lynch, Bank of America, Credit Suisse, Goldman Sachs, Uk Business angels…

Barclays Accelerator

Barclays Accelerator en collaboration avec Techstars vient de lancer son programme de 13 semaines (de Juillet à Octobre) à NYC. Créé initialement à Londres, Barclays a décidé d’ouvrir à NYC suite à un énorme succès. Les candidatures pour le programme à Londres sont pour le moment clauses mais les candidatures sont ouvertes pour le programme à NYC. Pour mettre plus de chances de votre côté, mettez l’accent sur votre équipe, un MVP ou un prototype qui a déjà fait un peu ses preuves (tracking, CA…) et montrez que vous avez bien réfléchi à votre business model et à l’impact de votre solution.

StartupBootcamp

StartupBootcamp probablement le meilleur accélérateur FinTech. Créé en 2014, Startupbootcamp est une combinaison de 11 programmes et 200 startups accélérées. Chaque programme se focalise sur une industrie pour construire une expertise unique. Plus de 11 programmes vont ouvrir dont 1 en cours de sélection à Singapour. Parmi les partenaires, on peut citer Mastercard et Lloyds, et les mentors peuvent être issus de Barclays, Orange et IBM.

Chaque ville sélectionne 10 et uniquement 10 startups par an. Sur ces 200 startups, 77% ont levé des fonds dans les 6 mois suivants le programme avec une moyenne de 486,418 euros par startup.

2 startups issues du programme (Insly et Invoice Sharing) ont été nommées parmi les 50 entreprises FinTech les plus innovantes d’Europe dans Fintech50. Ont été plébiscité dans de nombreux média Sunday Times, Blommberg… ont gagné BBVA Open Talent. StartupBootcamp donne de la visibilité, aide aux levées de fonds. Sur les 10 startups combinées du programme de 2014 ont déjà levé plus de 6,5 millions d’euros avec un meilleur recul d’ici un an ou deux, déclare Thibaut un des membres de l’équipe dirigeante de StartupBootcamp.

Les critères de sélection ? Tout ce qui touche à la FinTech au sens large (au sens large, payment, data, security, cryptomonnaie, banking, accounting, trading, finance :

  • L’équipe: complémentarité, expérience, force d’exécution
  • La traction: utilisateurs, clients, mentions presse, investissements
  • Le marché: la concurrence est-elle élevée?
  • Le « stage »: early stage (une des startups est arrivée avec un prototype en début de programme l’an dernier et est repartie avec un produit et des gros clients) et des entreprises plus établies (une autre entreprise avait déjà une équipe de 25 personnes travaillant sur leur techno et des gros clients)

Pas besoin d’être une startup anglaise. Les founders et personnes clef de l’entreprise (CTO et CEO) devront être à Londres le temps du programme.

[quote]StartupBootcamp fera une sélection à Paris en Mai. Pour vous y inscrire c’est ici[/quote]

Events & Awards FinTech

Finnovate Europe peut être comparé à LeWeb de la FinTech. En Europe, c’est à Londres que l’évènement se passe. En 2015, il a eu lieu en février et reviendra en hiver 2016. En attendant, vous pouvez y participer à Sanjosé le 12 &13 mai 2015 ou à NYC en septembre.

Innovate Finance

Créé en août 2014 par Claire Cockerton, a pour but de devenir le point central de l’innovation, de la tech et de la FinTech à Londres. Dirigé par le CEO de Level 39 et par Claire Cockerton. Innovate Finance tient un des évènements FinTech le plus important de ce début d’année le 9 mars.

FinTechCity

FinTech 50 créée par FinTechcity est une organisation FinTech 50 organise régulièrement des rencontres entre banques et acteurs FinTech. Les évènements sont gratuits mais par invitation exclusivement. Chaque année FinTech 50 élit les 50 startups les plus influentes et prometteuses d’Europ en FinTech.

[quote]A relire : #Fintech : Lemon Way, lauréat du prix « Fintech 50 » en 2014[/quote]

Crédit Photo : Shutterstock
Par

Sandrine Mikowsky

09 mars 2015 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge