Maddyness

Ce que l’écosystème français peut retenir du Global Summit Innovate Finance

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Ce que l’écosystème français peut retenir du Global Summit Innovate Finance

Pepper Pepper Pepper
54 - trending  |  
Comments
Par Sandrine Mikowsky - 17 mars 2015 / 00H00 - mis à jour le 09 mars 2018

La rédaction de Maddyness était la semaine dernière au Global Summit Innovate Finance organisé par Innovate Finance. Le Global Summit était le premier event organisé par Innovate Finance le lundi 9 Mars. Plus de 900 personnes présentes du monde de la finance, du secteur FinTech sont venus se rencontrer et échanger autour de l’évolution de la technologie au sein de la finance. Crée il y a moins d’un an par Claire Cockerton, également membre active de Women in Tech, Innovate Finance est une organisation à but non lucratif sponsorisée par la ville de Londres et du Canary Wharf Group.


Comment est né Innovate Finance ?

Cette aventure est née suite à une demande du gouvernement anglais adressée à Claire Cockerton et Eric Van der Kleij, à propos de leur expérience sur Pivotal Innovations. Après de longues discussions avec des acteurs majeurs en FinTech (qui sont devenus pour la plupart des membres fondateurs d’Innovate Finance), Innovate Finance a pris forme pour combler un réel besoin de connecter le monde des FinTech et celui des institutions financières déjà établies.

Innovate Finance est donc devenu le point de contact de l’industrie FinTech rassemblant à la fois les banques, les acteurs majeurs en FinTech, les sociétés de régulation et le monde politique afin de déterminer l’avenir de la finance au UK. Innovate Finance propose de nombreux événements et veut favoriser les rencontres et business des entreprises du secteur, et fédère plus de 100 membres dont Nutmeg, Zopa et Transferwise. L’adhésion annuelle est fixée à 1 000 £ pour les startups et évolue en fonction de la taille de la société. Leur point commun ? Leur attrait pour la technologie dans les institutions financières.

[quote]À relire : #FinTech : Londres met à l’honneur ses startups…. quelles possibilités pour les français ?[/quote]

Quelle vision avez-vous pour Innovate Finance ?

Une des missions majeures que l’on s’est fixée est la diversité. C’est la raison pour laquelle nous avons mis à l’honneur plus de 100 femmes ayant un rôle majeur en FinTech aujourd’hui. Ces femmes occupent des postes différents dans des secteurs variés. Des CEO de banques aux startups en passant par des politiciennes. Bon nombre d’entre elles sont encore des femmes de l’ombre qui contribuent au développement du secteur.

[quote]“Nos membres nous font part régulièrement de leur besoin de vouloir encourager la diversité et aider à attirer les meilleurs talents dans leurs entreprises. Nous devons faire encore plus, afin de faciliter la diversité, donnant un retour le plus élevé. Nous espérons que les femmes mises à l’honneur sensibiliseront et montreront combien les femmes apportent à l’industrie de la finance industrie et favorisent une société plus variée« .[/quote]

Focus sur 2 startups présentes lors du Global Summit

Au milieu des géants comme Nutmeg, des dizaines de startups étaient présentes à cet événement dans le but de présenter à la fois leur service, mais aussi pour créer de nouvelles synergies entre acteurs du même écosystème. Parmi elles, Onfido, jeune pousse lancée en 2012, propose une offre de vérification de données personnelles. Que ce soit un service RH ou une organisation gouvernementale ayant besoin de contrôler et tracer des fonds, Onfido s’adresse à toutes les structures et collabore notamment avec les services douaniers et Interpol.

Après une levée de 4 millions de dollars auprès des mêmes investisseurs que Spotify et Uber, mais aussi Nicolas Brusson et Frédéric Mazzella, Onfido devrait arriver en France en septembre prochain. L’utilisation d’Onfido en marque blanche est facturée 50 000 £ et fonctionne sur un système de paiement sans abonnement.

Autre startup à surveiller de près et rencontrée lors de l’événement : Yoyo Wallet. Après avoir fait une sortie d’OB10 (première plateforme de dématérialisation de factures) sur les marchés américains à 500 millions de dollars en 2013, Alain Falys, sérial entrepreneur, a fondé Yoyo, une solution de paiement destinée aux commerçants via QR code associé à un programme de fidélisation. Aujourd’hui, Yoyo c’est 150 000 transactions en moins de deux ans et une levée de fond de 5 millions de dollars.

[quote]Parmi les autres startups présentes, Osper, une solution de paiement pour les moins de 18 ans. Duedill apporte des leads qualifiés en B2B, Squirrel, plateforme qui prélèvent vos factures (EDF, Internet, téléphone…) de votre salaire, iwoca prêt en ligne aux TPE.[/quote]

Par

Sandrine Mikowsky

17 mars 2015 / 00H00
mis à jour le 09 mars 2018
Articles les plus lus du moment

12 startups qui s'engagent contre le gaspillage alimentaire

Technologies
Par Maëlle Lafond - 09H00vendredi 16 octobre 2020
Next

La faillite de Quibi annonce-t-elle l'éclatement de la bulle tech ?

Finance
Par Geraldine Russell - 10H00lundi 26 octobre 2020
Next
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge