Portfolio#fintech
19 mars 2015
weezevent founders

Weezevent rachète Nemopay pour poursuivre son développement

La startup dijonnaise n’arrête plus son développement. Quelques semaines après avoir annoncé qu’elle avait intégré Vente-Privée à son capital, en remplacement d’A Plus Finance, Weezevent vient de communiquer sur sa première acquisition. Nemopay, pionnière française des solutions de cashless, rejoint donc la galaxie naissante de Weezevent, pour un montant qui n’a pas été communiqué.


Née à l’Université de Technologie de Compiègne (UTC) du savoir-faire de trois ingénieurs Arthur Puyou, Matthieu Guffroy et Thomas Recouvreux, la startup Nemopay a été lancée en 2011 et a débuté la phase de commercialisation de son produit seulement en 2014. L’ambition initiale était de simplifier les paiements pour les campus, mais c’est dans l’industrie de l’événementiel que Weezevent a très vite senti le potentiel de la jeune pousse.

[quote]« Notre promesse est de fournir les meilleurs outils pour organiser des événements. Associer la billetterie et le cashless dans une même interface nous paraissait la meilleure innovation possible pour répondre aux attentes de nos clients » déclare Pierre-Henri Deballon, CEO de Weezevent.[/quote]

L’ambition de Vente-Privée dans le secteur de l’Entertainment

Le groupe français de déstockage en ligne, avait amorcé ce virage en janvier 2013 en annonçant l’acquisition du Théâtre de Paris, lieu historique dans lequel s’était déroulées les sélections des 101 Projets. Mais c’est avant tout en ligne que s’est faite ce véritable changement stratégique en devenant le premier créateur du concept de ventes événementielles sur Internet et le leader mondial du secteur. En s’appuyant sur Weezevent et maintenant Nemopay, Vente-Privée devient un acteur incontournable du secteur du divertissement innovant.

[quote]« Le ticket électronique est ici remplacé par un support bracelet ou carte, rechargé lors de la vente en ligne, avant ou pendant l’événement, qui sert au contrôle des accès et permet de consommer. Pour l’organisateur, c’est un suivi des ventes, des stocks et de la comptabilité en temps réel, moins de files d’attente, la fin des vols, plus de consommations impulsives et surtout des applications marketing à inventer… » déclarent Thomas Recouvreux, Matthieu Guffroy et Arthur Puyou, fondateurs de Nemopay.[/quote]

[quote]A relire : Weezevent, la startup qui enregistre un taux de croissance de 43 202% sur 5 ans[/quote]