Portfolio#IoT
24 mars 2015

Optiflows, spécialiste des objets connectés professionnels, lève 1,3 million d’euros

Créée en 2011, Optiflows est une plateforme nouvelle génération permettant de connecter tous les systèmes de l’entreprise. Pionnière dans l’univers des objets connectés professionnels, elle annonce aujourd’hui une levée de fonds de 1,3 million d’euros auprès d’Investessor, le Fonds Régional de Co-investissement de la Région Île de France (FRCI), Noveo Group et Bpifrance. La startup se positionne sur un marché estimé à 7,1 trillions de dollars d’ici 2020 par International Data Corporation.


Optiflows permet aux entreprises de gérer l’ensemble de leurs systèmes (automates, internet, objets connectés, téléphonie…) et de les faire communiquer entre eux. Cette plateforme innovante, surnommée Surycat, possède de sérieux arguments, qui lui ont notamment permis de convaincre des investisseurs. 400 sites ont déjà été équipés en Europe et aux États-Unis. Cette plateforme permet de lier tous les équipements d’une même société, quel que soit leur âge, et d’automatiser des interactions entre eux, ouvrant ainsi l’univers des objects connectés au milieu professionnel.

Surycat s’affiche comme une véritable révolution pour les fournisseurs de services, développeurs et spécialistes IT, car elle leur permet de déployer et de gérer des intégrations entre les systèmes plus rapidement et simplement, et à moindre coût, car ils s’adaptent aux infrastructures déjà existantes.

En forte croissance depuis sa création (285% de son CA entre 2013 et 2014), Optiflows a été distinguée par le label FrenchTech. Elle a été sélectionnée pour la labellisation Entreprises Innovantes des Pôles (EIP) et pour intégrer l’accélérateur de startup d’Altran dans le cadre de son appel à candidature intitulé « Les objets connectés au service de nos industries ».

Dans un tel contexte, les fondateurs d’Optiflows (Christophe Le Dantec, David Fermet et Ludovic Havel) ont su convaincre divers investisseurs afin d’accompagner leur développement encore plus loin. Au total, ils ont réuni près de 1,3 million d’euros auprès d’Investessor (410 000 euros), le Fonds Régional de Co-investissement de la Région Île de France (410 000 euros), Noveo (100 000 euros), et Bpifrance (350 000 euros). L’objectif de cette levée de fonds est de développer et élargir l’assiette des entreprises qui ont permis de prouver la pertinence de l’approche d’Optiflows, en privilégiant notamment les grands comptes et l’export de Surycat.

Crédit Photo : Shutterstock