Maddyness

Du bootstrap à l’accélération, les idées de Braineet ne font pas que germer

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

Du bootstrap à l’accélération, les idées de Braineet ne font pas que germer

Pepper Pepper Pepper
81 - trending  |  
Comments
Par Etienne Portais - 12 mai 2015 / 00H00 - mis à jour le 09 mars 2018

En mai 2014, Jonathan Livescault, Alban Margain et Pierre Gourlaouen décident de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Depuis 12 mois, les étapes se suivent et ne se ressemblent pas pour cette startup qui a déjà connu des moments forts, comme sa participation à la compétition de startups lors de l’édition 2014 de LeWeb, ou son intégration au sein de l’accélérateur Microsoft Ventures.


Concrètement, Braineet se présente comme le premier réseau social dédié aux idées. Une plateforme qui a pour ambition de connecter les marques et les consommateurs, et qui a séduit les plus grands noms du web français : Jacques-Antoine Granjon, Marc Simoncini et Xavier Niel lors du concours 101Projets. Si cette aventure est en passe de se transformer en une belle pépite française, c’est avant tout grâce à un élément : l’équipe. « Constituer une équipe fiable, ambitieuse et qui travaille très bien ensemble est un facteur clé de succès. L’inverse est surtout le premier facteur clé d’échec » reconnaît Jonathan Livescault.

Braineet

Humilité et ambition

Après une phase de 6 mois dédiée au POC (Proof Of Concept), place à l’accélération : Braineet revendique 64 marques françaises et internationales, et ses marques dialoguent avec plusieurs milliers d’innovateurs dans le monde. Ces derniers ont déjà partagé plus de 5000 idées innovantes, dont une qui se détache nettement des autres avec plusieurs centaines d’interactions portant sur la question du Wifi dans les trains.

Pour arriver à ces chiffres, l’équipe de Braineet s’est attachée à construire son produit en étroite relation avec ses futurs clients. « Pour s’assurer que Braineet réponde à un vrai besoin des marques, nous avons rencontré une vingtaine de grands groupes avant même de sortir notre version beta. C’est une étape fondamentale à accomplir, et le plus tôt possible » reconnaît Jonathan Livescault. Ainsi, certaines marques ont même eu la bonne surprise de voir des idées déposées à leur intention, avant même de découvrir la plateforme. « C’est le genre de déclencheur recherché en tant que startup pour surpasser les appréhensions que peuvent ressentir vos prospects« .

L’équipe, actuellement composée de 9 personnes s’agrandit et souhaite recruter un designer et un développeur iOS pour accompagner le lancement d’une nouvelle version qui sera en ligne au cours du mois de juin. Cette nouvelle version marquera également le grand lancement des « Challenges » organisés par les marques pour faire brainstormer la communauté sur des sujets précis et qui verront les meilleures idées récompensées par des lots.

Braineet

[quote]« La suite pour Braineet sera de se développer à l’international, notamment aux États-Unis et au Royaume-Uni afin de devenir la plateforme de crowdsourcing d’innovations numéro 1 pour les marques » conclut Jonathan Livescault.[/quote]

Après le boostrap, place au développement. Grâce à l’accompagnement des équipes parisiennes de Microsoft Ventures, Braineet a pu construire et solidifier une nouvelle vision de son business avec des mentors, et entretenir une  relation privilégiée avec de nombreux grands comptes. Enfin, preuve du dynamisme de la jeune pousse, celle-ci commence à rencontrer les fonds d’investissements pour lever 1 million d’euros. Tout ça, gratuitement et sans prise de capital.

[quote]À relire : #IoT : 18 chiffres à connaître pour comprendre le potentiel du marché des objets connectés[/quote]

Par

Etienne Portais

12 mai 2015 / 00H00
mis à jour le 09 mars 2018
Nos Articles les plus lus

Pourquoi PoP quitte Station F

Business
Par Maddyness - 18H20mercredi 14 mars 2018
Next

10 (très) mauvaises habitudes qui pompent votre énergie

Entrepreneurs
Par Iris Maignan - 00H00samedi 24 février 2018
Next

Mathilde Lacombe : "Pourquoi je quitte Birchbox"

Entrepreneurs
Par Anais Richardin - 16H24mardi 17 avril 2018
Next
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Revenir à la une
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge