Maddyness

CommoPrices, la startup qui rend transparent le prix des matières premières

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

CommoPrices, la startup qui rend transparent le prix des matières premières

Pepper Pepper Pepper
213 - trending  |  
Comments
Par Audrey Serra - 16 juin 2015 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

CommoPrices est un portail qui affiche les prix des matières premières, regroupant une sélection de 1 600 matières premières (agroalimentaire, métaux, plastiques, chimie, énergie, agroalimentaire, produits forestiers, élastomères, engrais…). Ce service, destiné aux professionnels, vient répondre à un besoin de marché, s’insérant entre les cours boursiers ne couvrant que peu de matières premières et les services onéreux des agences de reporting. Victor Gross, co-fondateur de CommoPrices a souhaité répondre aux questions de la rédaction.


Quel est votre constat de départ?

Notre constat est double. D’un coté les marchés de matières premières sont très volatiles, impactant toute l’économie et constituant un facteur de risque éminent. D’un autre persiste une certaine opacité de l’information relative aux matières premières, en particulier tout ce qui touche à leurs prix.

Les marchés sont des domaines d’initiés, avec technicité et jargon propre. Et dès qu’une matière n’est pas cotée – l’acier inoxydable par exemple -, trouver des prix de marché relève du défi. Cela conduit de nombreuses entreprises à ne pas utiliser ce type de données pour leurs achats ou pilotage de performance.

Quelle est votre solution?

CommoPrices est un portail de prix des matières premières. Nous publions plus de 1 600 prix de matières premières à travers différentes familles : agroalimentaire, métaux, plastiques, énergie, chimie, produits forestiers, élastomères, matériaux etc. Un tel panel est inégalé. Nous générons ces données en traitant l’Open Data des Douanes françaises.

Quel est votre business model?

Notre modèle consiste à vendre des données traitées, mises en formes et prêtes à l’emploi pour les professionnels. Nous sommes B2B et l’accès se fait soit sous forme d’abonnement, soit sous forme de jetons pour des achats ponctuels. Le ticket d’entrée est très accessible !

Nous conservons, et conserverons toujours, une partie des données ouvertes (freemium), ce qui permet à tous les curieux de se balader sur notre site pour suivre aussi bien les prix des cuisses de grenouilles (en provenance à 85% d’Indonésie) que des fraises fraîches (hyper saisonnières !).

Qui sont les fondateurs?

Notre histoire entrepreneuriale est familiale. En effet, nous sommes deux frères : Martin et Victor Gross à formation complémentaire (ingénieur et business). Martin a fait Supélec puis l’Institut français du Pétrole (IFP School), spécialisation énergie et marchés. J’ai fait l’ESCP Europe en Master in Management. Martin est « produit », et je suis orienté « client ». Nous entreprenons depuis janvier 2014 sur le thème des matières premières, et c’est passionnant !

Pouvez-vous nous raconter votre plus belle anecdote de startuper?

Notre plus belle anecdote est certainement celle de notre premier client que nous avons suivi en direct sur Google Analytics. Son parcours à travers les pages du site jusqu’au paiement… on était dingues ! Le marché était confirmé et notre portail plaisait.

Quelle a été votre plus grosse galère?

Victor ayant entrepris dans sa dernière année d’étude, il a dû passer des rattrapages pour s’être trop investi dans CommoPrices…

Recherchez-vous actuellement des fonds?

Pour accélérer ça serait intéressant. On commence à s’y pencher.

Une actualité particulière à mettre en avant?

Le 20 mai se tenait le Hackathon #Datadouane organisé par Etalab dans le locaux de Cap Digital : plein de douaniers de la direction générale des Douanes réunis avec des hackers de tout genre. C’était super !

Par

Audrey Serra

16 juin 2015 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus
Nos derniers articles

Comment bien préparer votre levée de fonds ?

Business
Par Maddyness, avec BNP Paribas - 08H00mercredi 19 décembre 2018
Next

PixelMe lève 1 million d'euros et joue la transparence sur ses chiffres

Finance
Par Geraldine Russell - 07H00mercredi 19 décembre 2018
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge