Maddyness

Comment la RATP expérimente la mobilité de demain avec la startup Sharette

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Innovation

Comment la RATP expérimente la mobilité de demain avec la startup Sharette

198 - trending  |  
Comments
Par Vincent Puren - 24 juin 2015 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

En phase de réflexion sur les modes de mobilité de demain, la RATP s’est rapprochée de la startup Sharette, notamment accompagnée par NUMA Sprint (saison 6). Rencontre avec Stéphanie Bourgeais, Responsable marketing stratégique et projets à la RATP et Grégoire de Pins, CEO de Sharette.


L’une des problématiques phares pour la ville de demain restera la mobilité. Principal moteur de transport en Ile-de-France, la RATP s’y attaque déjà depuis quelles années et mise notamment sur l’Open Innovation pour apporter des solutions. La régie autonome des transports parisiens a structuré plusieurs réflexions avec Paris&Co. Elle a notamment lancé un appel à projets dédié aux services et produits innovants dans les espaces de transport de surface.

En mettant à disposition la station Osmose, la RATP a ainsi offert aux entreprises innovantes l’opportunité d’expérimenter en conditions réelles leurs solutions dans un espace unique en France, précurseur des espaces de transport du futur. Plus récemment, la RATP s’est rapprochée d’une startup dont l’ambition principale consiste à répondre à ce problème de mobilité : Sharette.

[quote] « Sharette est né du constat qu’un parc de 5 millions de voitures circulait en Ile-de-France, avec un taux d’autosolisme très important; chaque jour 25 millions de trajets sont effectués sans voiture, pour lesquels ils éprouvent des difficultés » Grégoire de Pins, CEO de Sharette[/quote]

Cette application de covoiturage urbain permet de combiner trajets en voiture et transports en commun dans une même recherche d’itinéraire. Une solution plus que légitime pour améliorer les services de la RATP.

L’Open Innovation pour améliorer la mobilité urbaine

L’institution et la startup se connaissent depuis plusieurs années. En effet, Sharette a remporté le « coup de cœur des Franciliens » en décembre 2013 dans le cadre du concours « Opendata » proposé par la RATP. Puis, en juillet 2014, la RATP, en collaboration avec Paris&Co, a lancé son fameux appel à projet pour expérimenter des solutions innovantes de co-voiturage en interconnexion avec les transports en commun.

Cette année, les deux structures ont décidé d’aller plus loin en proposant dès cet été une solution aux franciliens. Ce projet a été développé dans un contexte particulier, à savoir l’interruption du trafic du RER A entre Auber et La Défense, du 25 juillet au 23 août 2015 inclus, pour réaliser un nécessaire renouvellement des voies.

Bannière Sharette + ecrans HD

A l’origine, Sharette a remporté l’appel en décembre 2014, grâce à sa technologie et à son approche multimodale des transports franciliens. Par ailleurs, son tarif unique quelle que soit la distance parcourue (2 euros pour le conducteur, auxquels s’ajoutent 0,36 euro de frais de réservation pour Sharette) n’est pas sans rappeler le tarif des tickets de métro, rapprochant les deux entreprises dans une même vision de la mobilité en Ile-de-France.

La démarche d’Open Innovation entre Sharette et la RATP s’est construite en deux volets :

1. Technologique : L’application mobile RATP sera adaptée pour intégrer les trajets de covoiturage Sharette dans ses calculs d’itinéraires. Les usagers souhaitant utiliser une solution de covoiturage seront redirigés vers l’application Sharette depuis celle de la RATP.

2. Communication : La communauté et l’offre Sharette seront relayées sur les réseaux de communication de la RATP, avec notamment une campagne d’affichage dans les bus, en station et en gare, et des messages sur le site ratp.fr et les réseaux sociaux.

[quote]« Le RER A est une des lignes les plus fréquentées d’Europe avec plus d’un million de voyageurs par jour. Avec Sharette nous prévoyons de construire une communauté de 75 000 inscrits tout au long de l’été » Stéphanie Bourgeais, Responsable marketing stratégique et projets à la RATP [/quote]

Cette communauté permettra d’effectuer des centaines de covoiturages par jour. La communauté de covoiturage urbain Sharette continuera de se développer dans toute l’Ile-de-France à la rentrée de septembre. L’ambition de Sharette est d’intégrer le covoiturage urbain dans les mœurs et de simplifier les déplacements du quotidien des franciliens (travail, courses, activités exceptionnelles).

Une démarche d’égal à égal pour repenser la mobilité urbaine

Travailler avec une grande entreprise comme la RATP est une belle opportunité pour le lancement grand public d’une startup telle que Sharette.

IMG_6479

[quote] « Avec la RATP, nous avons appris à nous connaître et à travailler ensemble pour mener à bien ce partenariat » Grégoire de Pins, CEO de Sharette[/quote]

La RATP apporte effectivement un soutien fort en termes de visibilité et de communication qui permet à la startup de créer une communauté de membres actifs très rapidement. Ce projet « innovant » a aussi une dimension stratégique pour la RATP. C’est pour cela que les décideurs sont très impliqués dans ces projets qui répondent à la problématique centrale de l’entreprise.

[quote]Pour en arriver là, il a fallu pour les deux entreprises se mettre d’accord sur les objectifs, la vision du secteur et ce qu’elle peut apporter sur son marché.[/quote]

En effet, l’open innovation prend tout son sens lorsqu’elle répond concrètement à un besoin réel du marché. La connaissance et l’expérience de la RATP sur le secteur des transports en commun, associés à la vision et l’innovation technologique de Sharette permettront à n’en pas douter d’offrir une solution alternative de transports viable et convivial pour les usagers du RER A cet été.

De plus, pour qu’une telle collaboration fonctionne, il faut une confiance et un partage d’informations fluide entre les deux parties. Dans une relation entre un grand groupe et une startup, il faut aussi une certaine agilité entre les deux parties, la RATP concède avoir dû adapter ses habitudes de travail en fonction de Sharette et inversement.

C’est en respectant ces éléments que grandes entreprises et startups peuvent travailler sur un pied d’égalité et réellement innover ensemble.

[quote]Pour aller plus loin :

#OpenInno : Bosch et Drivy initient les professionnels de l’automobile à l’économie collaborative

#OpenInno : ENGIE (ex-GDF Suez) mise sur les startups pour offrir une meilleure énergie dans la ville

[/quote]

Par

Vincent Puren

24 juin 2015 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge