Portfolio#OpenInno
22 juillet 2015

La FDJ investit 13 millions d’euros dans un programme d’Open Innovation

Pour accélérer sa transformation numérique, le groupe Française des Jeux (FDJ) a décidé de s’ouvrir à l’open innovation et d’investir 13 millions d’euros dans des fonds gérés par Partech Ventures. Rencontre avec Olivier de Laitre, directeur stratégie financière du groupe FDJ.

Aucun secteur n’est à l’abri d’une disruption, pas même celui des jeux et paris sportifs, massivement « numérisés » ces dernières années. C’est pourquoi, dans le cadre de son nouveau plan stratégique, FDJ a décidé de placer l’innovation au cœur de ses priorités.

Elle souhaite ainsi bâtir une politique d’open innovation capable de démultiplier les « cellules d’innovation » développées en interne et d’accélérer son ouverture vers l’extérieur. L’entreprise publique n’est pas pour autant novice en matière de technologie. Elle est devenue en quelques années une importante entreprise technologique, avec plus de quatre milliards de transactions par an et plus de 300 ingénieurs.

[quote] « Nous souhaitons nous connecter davantage aux start-ups et contribuer au succès de la French Tech et de l’économie numérique en France », précise Olivier de Laitre, directeur stratégie financière du groupe FDJ.[/quote]

Pour ce faire, FDJ a lancé une consultation auprès des plus gros fonds français et après un processus de sélection, a retenu Partech. Cinq millions d’euros seront donc investis dans le fonds d’amorçage Partech Entrepreneur II, plus large fonds européen dédié à la tech et au digital, lancé en mars 2015. Huit millions d’euros seront orientés vers les activités de « venture » de Partech, un segment dédié aux startups, plus avancées dans le développement de leur modèle économique.

Ce partenariat met notamment l’accent sur quatre domaines d’innovation : les comportements émergents de consommation, les nouveaux modes d’utilisation des mobiles, l’évolution de la distribution et les innovations dans le divertissement.

[quote] « L’objectif est de proposer une expérience client globale FDJ, en misant sur les usages et les services numériques aux clients ainsi que sur la complémentarité entre le réseau physique référent Bar-Tabac-Presse et le jeu en ligne », ajoute Olivier de Laitre.[/quote]

partech-ventures-620x413

Pour FDJ, il s’agit de travailler avec un acteur international engagé dans l’open innovation et de partager avec d’autres co-investisseurs comme Carrefour, Edenred ou Neopost, mais également bénéficier du Partech Shaker, premier campus dédié à l’open innovation.

Une démarche d’open innovation tournée vers l’interne

Conscient du point clé de l’organisation interne chez FDJ, cette démarche s’articulera autour de deux sponsors membres du Comex qui participeront aux séminaires thématiques (deux fois par an), deux pilotes opérationnels qui seront au contact et présents régulièrement chez Partech, assureront le bon relai entre les deux parties en présence et veilleront à la fluidité de la relation, en tant que garants du dispositif opérationnel.

Enfin, prendrons part à ce dispositif une dizaine d’ambassadeurs, qui représentent les métiers clés participant à l’innovation et qui diffusent les informations d’innovation au sein de la communauté d’experts. Ces profils ont pour ambitions de répondre à deux objectifs centraux pour FDJ :

#1 Celui de la « veille » : FDJ attend des échanges entre les équipes Partech et ses équipes innovation, permettant l’identification d’innovations intéressantes et le développement éventuel de relation avec les startups concernées pour du business développement croisé.

#2 Une fois les innovations pertinentes identifiées l’idée consiste à s’appuyer sur les startups de plusieurs manières : Expérimentation (POC, Pilote), contrat commercial, développement en commun, partenariat stratégique, …

Par ailleurs, cette confrontation participera à la transformation du groupe FDJ, aussi bien au niveau de son offre que de son organisation et de sa façon de travailler.

Les prochaines étapes pour FDJ

Après le premier versement de fonds fin juillet, l’organisation interne sera finalisée début septembre et les premières réunions de travail chez Partech pourront alors débuter. FDJ a prévu de faire un point en fin d’année afin d’adapter si besoin l’organisation.

Par ailleurs l’entreprise entend adhérer à un pôle de compétitivité dans le domaine du digital et en 2016 soutenir une action nationale/régionale de type French Tech. Vous l’aurez compris, FDJ est résolument « open ».

[quote]Pour approfondir :

#VC : Partech Ventures remet 60 millions d’euros sur la table pour soutenir l’amorçage

#VC : Partech Growth, le chaînon manquant de la gamme Partech se dote de 200 millions d’euros

[/quote]