Portfolio#ConsoCollab
23 juillet 2015

GuestToGuest, site d’échange de maisons, annonce une nouvelle levée

Lancé en 2011, le site d’échange de maisons GuestToGuest annonce une nouvelle levée de fonds auprès de ses actionnaires historiques, portant le montant collecté en quatre ans à près de six millions d’euros.


Avec plus de 144 000 membres dans 187 pays, GuestToGuest se présente comme le premier réseau mondial d’échange de maisons.  Lancée il y a quatre ans par 22 familles fondatrices, GuestToGuest annonce une nouvelle levée de fonds auprès de ses actionnaires historiques, portant la somme collectée depuis ses débuts à près de six millions d’euros.

Le site avait en effet effectué une première levée de fonds d’un million d’euros auprès du fonds d’investissement d’Alyan Group en juin 2014 et une seconde levée de fonds de quatre millions auprès de la MAIF en juin 2015, il continue continue donc sur sa lancée ce mois-ci.

[quote]

« Cette nouvelle levée de fonds vient renforcer notre stratégie et nous permettra d’accélérer notre croissance mais c’est surtout pour nous une vraie preuve de confiance sur le long terme de la part de nos actionnaires historiques », expliquent Emmanuel Arnaud et Charles Edouard Girard, dirigeants de GuestToGuest. [/quote]

Grâce à ces levées de fonds, GuestToGuest a quadruplé le nombre de ses maisons disponibles (38 000 début 2014 contre 145 000 aujourd’hui) et a quadruplé le nombre de ses collaborateurs (5 en 2012 contre 20 en 2015).

La plateforme, disponible en six langues (français, anglais, espagnol, italien, portugais et néerlandais) , a mis au point un système de monnaie virtuelle, les GuestPoints, qui facilite l’échange de logements. Car la particularité du service, c’est qu’il n’impose aucune réciprocité, libérant ainsi les familles des contraires habituelles du « swap » de logements qui oblige les deux parties qui échangent à partir en simultané. Afin d’améliorer encore son service, GuestToGuest déploiera au mois d’octobre 2015 une application disponible sous Android et Apple.

Crédit photo : Shutterstock