Tonje Bakang YC

Afrostream sélectionnée parmi 30 000 startups pour intégrer Y Combinator

Il y a 12 mois, la rédaction de Maddyness faisait découvrir à ses lecteurs un jeune projet prometteur du nom d’Afrostream. La promesse ? Proposer un service de vidéo à la demande spécialisé sur les films et les séries africaines, afro-américaines et afro-caraïbéennes. Il y a quelques jours, cette startup menée par Tonjé Bakang et Ludovic Bostral annonçait avoir été sélectionnée par Y Combinator.


Ces derniers mois ont été importants pour Afrostream, une jeune pousse passée dans les rangs de The Family, cet accélérateur parisien atypique qui a propulsé la startup sur de bons rails, juste avant qu’elle ne rejoigne la dernière promotion de l’incubateur Orange Fab France. L’opérateur telecom français, qui est très bien positionné dans certains pays de l’Afrique francophone, établit actuellement un partenariat commercial avec Afrostream, pour inclure ses services dans la Livebox d’ici début 2016.

Intégration de l’YC en juin

Afrostream est un projet qui a été pensé et mis sur pied par Tonje et Ludovic, les deux co-fondateurs. Si le premier est un passionné expérimenté d’audiovisuel, le second bénéficie d’un sérieux bagage chez M6, où il était responsable des contenus vidéo en ligne pendant sept ans. Et les deux hommes ont donc eu l’opportunité de rencontrer Mickael Seibel, un des partners de Y Combinator, lors de son passage à Paris à l’été 2014.

Ce dernier a alors établi certaines étapes à atteindre avant février 2015, pour ensuite prétendre à une intégration en juin. Fort de ces précieux conseils, l’équipe d’Afrostream se tient à se calendrier, pour se voir faciliter l’accès au plus grand et prestigieux accélérateur du monde. Une session de pitch de 10 minutes devant 4 partners a donc été planifiée fin avril en même temps que 30 000 autres startups venues du monde entier. Le soir même, l’annonce tombe : Afrostream fera partie de la promotion Summer 2015 YC.

Trois jours après ce pitch, Tonje et Ludovic sont conviés à une réunion d’informations en présence de tous les partners. Deux éléments vont accélérer la startup française : l’investissement de YC (120 000 euros), et l’accompagnement (à travers la mise à disposition d’un réseau puissant).

Lancement prévu en septembre

[quote] »En France, nous avions eu affaire à des investisseurs ayant du mal à comprendre le besoin pour le grand public. Ils étaient très frileux et avons continué à travailler sur le projet sur nos fonds propres » racontent Tonje Bakang et Ludovic Bostral.[/quote]

Depuis fin mai, les deux fondateurs résident à Mountain View et rassemblent une équipe d’une dizaine de personnes. Aujourd’hui, plus de 75 000 personnes sont en attente du lancement officiel sur les réseaux sociaux. Celui-ci aura lieu le 1er septembre 2015, et devrait ravir les 2000 personnes abonnées, qui ont déjà souscrit à l’offre Afrostream.

[quote]« Intégrer Y Combinator, c’est comme rejoindre la NBA des startups. Quand on était en France, on avait du mal à lever de l’argent, maintenant, on a l’embarras du choix » concluent les deux fondateurs.[/quote]