Maddyness

Simplon, l’école de code pour tous étend sa toile sur tout le territoire

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Business

Simplon, l’école de code pour tous étend sa toile sur tout le territoire

Pepper Pepper Pepper
15 - trending  |  
Comments
Par Hugues Deschaux - 08 octobre 2015 / 00H00 - mis à jour le 09 mars 2018

Le 20 janvier prochain, Maddyness lance son grand sommet de l’innovation au Tapis Rouge à Paris : la Maddy Keynote. Sur une journée, 80 intervenants experts viendront partager leur vision des quatre grandes tendances en termes d’innovation pour 2016 : l’Homme augmenté, le Robot pour tous, la Ville intelligente et le Réseau omniprésent. A cette occasion, la rédaction a décidé de faire le point sur Simplon, l’école de code pour tous qui n’en finit pas de grandir.


Simplon a été créé en avril 2013 par Erwan Kezzar, Frédéric Bardeau, Andrei Vladescu-Olt et Victor Defontaine, qui a aujourd’hui quitté l’aventure. L’idée de créer une école de code pour tous, sans aucun diplôme ou pré-requis est tout d’abord venue d’une frustration rencontrée par les fondateurs. Celle d’un fort manque de diversité dans l’écosystème digital français : très parisien, très « masculin, blanc, diplômé » et composé de projets / startups assez peu enclins au « social » mais beaucoup plus à regarder la Silicon Valley comme un modèle indépassable. Après quelques mois d’efforts et le lancement de l’école 42 à la même période, qui les a aidé à évangéliser l’écosystème, Simplon était né.

L’importance de comprendre le fonctionnement des machines

[quote] »Aujourd’hui, savoir coder n’est peut être pas vital. La société que nous connaissons est dangereuse et très cruelle pour beaucoup mais dans un monde où le numérique est partout, il est important de comprendre comment fonctionnent les machines. C’est d’abord une question de citoyenneté, de « litteratie » disent les spécialistes, l’accès au réseau ne suffit pas, il faut maîtriser l’usage et pour ça rien de mieux que de savoir ce qui est « sous le capot ». Donc c’est important d’avoir été sensibilisé au fait que les ordinateurs sont « stupides », qu’ils obéissent à des instructions (algorithmie), que ces « ordres » doivent être rédigés dans des langages de programmation qui respectent des syntaxes et une « grammaire » et que tout cela c’est de la logique mais c’est pas réservé uniquement aux scientifiques. » indique Frédéric Bardeau[/quote]

Pour les fondateurs de Simplon, l’autre volet déterminant qui justifie que l’école parle de codage, c’est que cela représente des opportunités d’emploi énormes et donc que ce sont de futures belles carrières qui s’offrent à celles et ceux qui souhaitent découvrir la programmation informatique. Faire tomber les barrières à l’entrée du code dès le plus jeune âge serait donc un remède efficace contre le chômage et l’exclusion.

Une école qui s’étend au monde entier

[quote] »Depuis la première session de formation à Montreuil en octobre 2013, Simplon a rapidement essaimé son modèle ailleurs en Ile de France, puis en Roumanie, en milieu rural, à Johannesburg et à Marseille dans les quartiers Nord. Parallèlement, nous avons mis en place une activité de production de sites web et d’applications mobiles avec des personnes en insertion ou en situation de handicap. Tout ceci ayant déclenché un mouvement d’essaimage fort de Simplon en France et en Afrique, mouvement qui s’est vu accéléré par la démarche « Grande Ecole du numérique » lancée par François Hollande le 17 septembre dernier« , explique Frédéric Bardeau[/quote]

Le modèle de Simplon a maintenant fait ses preuves et attiré de nombreux politiques. Dans les prochains mois, l’école devrait continuer à multiplier les antennes sur le territoire français et en Afrique francophone, travailler sur d’autres métiers en tension du numérique et continuer à promouvoir une activité de production de sites web et d’applications mobiles avec des personnes en insertion ou en situation de handicap, et élargir les publics bénéficiaires en étendant les formations aux personnes en prison ou sortant de prison et aux réfugiés… Souhaitons donc bonne chance à Simplon pour tous ces projets.

[quote]Pour tenter de gagner une des 5 places mises en jeu pour assister à la Maddy Keynote, le 20 janvier prochain et ainsi rejoindre 800 décideurs de l’innovation en France, répondez à cette question en commentaire de l’article : « Quand a été fondé Simplon ? » Le tirage au sort aura lieu le 12 octobre à midi.[/quote]

Maddy Keynote 2016

MAJ : Le concours est maintenant terminé, merci à tous pour votre participation. Bravo à Alexandre Berdery, Annie Chaperon, Benjamin Joneau, Julien Etienne et Mathilde qui vont recevoir un mail de la rédaction. D’autres concours à venir bientôt sur Maddyness.

Par

Hugues Deschaux

08 octobre 2015 / 00H00
mis à jour le 09 mars 2018
Nos Articles les plus lus
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge