Maddyness

Predicsis, la startup bretonne qui a séduit Amazon Web Services lors du salon ReInvent

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

Predicsis, la startup bretonne qui a séduit Amazon Web Services lors du salon ReInvent

Pepper Pepper Pepper
30 - trending  |  
Comments
Par Vincent Puren - 02 novembre 2015 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Du 6 au 9 octobre dernier se tenait à Las Vegas la conférence ReInvent organisée par Amazon Web Services. Une manifestation qui a réuni 18.000 personnes et à laquelle était convié Maddyness. A cette occasion nous avons rencontré des représentants d’Amazon, des entrepreneurs américains évidemment, mais aussi une startup bretonne nommée Predicsis. Rencontre avec son fondateur Jean-louis Fuccellaro.


Pouvez-vous présenter en quelques lignes Predicsis ?

Predicsis est une startup spécialisée dans la prédiction des comportements clients à partir des données traditionnelles ou non. Ces prédictions sont faites à partir d’algortithme d’intelligence artificielle (I.A.) issus de plusieurs années de R&D.

Pourquoi avoir lancé cette startup ?

Nous avions la conviction avec Bertrand, mon associé, que l’arrivée des big data allait rendre caduque à court terme toutes les solutions de prédiction clients (retention, upsell, fraude) utilisées dans les entreprises. Seules des approches basées sur de l’I.A. pourraient apporter une solution. Cette intuition est en train de se réaliser. C’est un marché mondial de plusieurs dizaines de milliards.

Quel est votre lien avec Amazon Web Services ?

Nous avons fait dès 2013 le choix du SaaS afin de garantir une présence mondiale et une capacité à servir un très grand nombre de client. Nous avons choisi AWS car cette solution intègre tous les services nécessaires à un déploiement et une exploitation rapide à des coûts compétitifs. Notre utilisation avancée des services d’AWS nous amène à travailler directement avec les équipes produits d’AWS.

1K6A2643

Qu’est-ce qui vous amène à Las Vegas, à la conférence ReInvest d’Amazon Web Services ?

Nous sommes l’une des 4 startups qu’Amazon a sélectionné pour lancer notre produit ChurnSpotter, seule solution de rétention client totalement automatique au monde. Amazon a voulu à mon avis illustrer la puissance de l’I.A. alliée à celle du cloud. Grâce à cette alliance, nous proposons un service disponible en quelques minutes pour moins de 1000$ par mois. Ce genre de solution coûte encore plusieurs centaines de milliers de dollars et nécessite plusieurs mois de travail quand elle est proposée par des acteurs traditionnels. La rupture de modèle est bien là.

Quelles sont les prochaines étapes pour Predicsis ?

Cette reconnaissance d’Amazon et nos quelques belles références américaines, nous permettent d’envisager un développement fort aux US tout en profitant du réveil du marché européen. Nous tablons sur une croissance du chiffre d’affaires de 300% l’an prochain, comme pour cette année d’ailleurs. C’est pour cela que nous levons des fonds actuellement, pour financer la croissance de l’entreprise. (Affaire à suivre, sur Maddyness évidemment !)

Par

Vincent Puren

02 novembre 2015 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Articles les plus lus du moment
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge