Maddyness

Digital Innovation Day, quand les grands comptes parlent d’innovation

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

Digital Innovation Day, quand les grands comptes parlent d’innovation

Pepper Pepper Pepper
24 - trending  |  
Comments
Par Audrey Serra - 20 novembre 2015 / 00H00 - mis à jour le 09 mars 2018

Avec 600 sociétés adhérentes et pas moins de 120 000 professionnels, l’EBG est le premier club d’affaires de l’économie digitale en France et l’un des leaders mondiaux du secteur. Retour sur l’événement qui s’est tenu hier 19 novembre à la salle Pierre Cardin à Paris.


L’ensemble des évènements organisés par l’EBG recouvrent 19 commissions par mois, chacune de 100 à 300 personnes, un dîner trimestriel réservé aux cadres dirigeants, une assemblée générale annuelle et un Salon à dimension internationale, autour des thématiques du mobile et du social media. Depuis la rentrée 2013, l’EBG dispose d’un bureau à New York, où il réunit les annonceurs, les médias ainsi que les agences avec un programme comparable à celui de Paris. Il a reçu dans ce cadre la plupart des présidents des grandes sociétés françaises et internationales (Bill Gates, Gerhard Zeiler, Michael Dell, Luca di Montezemolo, etc…), ainsi que de nombreux hommes politiques et des scientifiques de haut niveau (Etienne Klein, Jean-Pierre Luminet, Lord Kelvin, etc…).

Jeudi 19 novembre s’est tenue la grande conférence annuelle sur l’Innovation Digitale, réunissant de très nombreux professionnels (directeurs généraux, marketing, digitaux et les fondateurs de startups françaises sélectionnées par la commission Open Innovation de l’EBG. 

Construire un écosystème ouvert favorisant de nouveaux modèles de collaboration

Identifier des partenaires stratégiques et construire un écosystème durable et profitable représentent deux réflexions primordiales pour la transformation digitale de groupes industriels et de services.

Cette première conférence a permis à l’assemblée de voir plus clair dans le fait d’anticiper les risques de disruption, de s’en prémunir, de passer d’un état de veille à une stratégie d’attaque et d’investissement. La construction d’un écosystème ouvert permet de passer d’une stratégie d’éviction ou de confrontation à une stratégie englobante, qui peut inclure de petits concurrents à la recherche de standards plus ouverts que ce que proposent les plateformes purement digitales.

Créer un environnement commercial absorbant avec SNCF iDPASS

Comment élargir sa puissance commerciale sur l’ensemble du besoin client ? Exemple avec l’expérience de la SNCF, qui adresse l’ensemble du besoin de transport jusqu’au séjour et au dernier kilomètre grâce à une plateforme collaborative verticale et une application complète. 

« Il nous a fallu comprendre rapidement les attentes des voyageurs et de nos partenaires, et leur proposer des services avant et après le train. iDPASS est une offre qui regroupe tous les services de mobilité dans les grandes villes de France grâce à un panel de services (VTC, voiture autopartage, vélo en libre service, réservation de voiture, etc…). L’application est un véritable couteau suisse, un sésame de mobilité dans la poche de l’utilisateur. Ce n’est que la transposition digitale du parvis de nos gares, et si IDPASS arrive à engendrer de nouvelles réservations de train, c’est que nous avons remporté le pari ! « , a déclaré Matthieu Jacquier, Directeur Mobilité SNCF.

iDPASS

Du e-commerce à la marketplace avec Auchan

De nombreuses marques leaders ont cherché à créer leur propre place de marché, ouvertes à d’autres acteurs. Exemple avec la création de la marketplace d’Auchan en un temps record, qui a généré un trafic visiteurs très significatif et sur laquelle le nombre de profils créés correspond aux objectifs. 

« On constate une belle transformation digitale d’Auchan ces dernières années. Avec 120 magasins en France, une banque, de l’immobilier et la plateforme de e-commerce Auchan.fr qui a récemment vu le jour, nous avons souhaité remettre au coeur de notre entreprise l’humain. Cette place de marché a vu le jour grâce à une équipe dédiée et spécialiste de la market place. Le gros du travail aura été de persuader et communiquer car il y a dix ans, il suffisait de vendre en magasin. Il a fallu expliquer pourquoi auchan.fr avait sa place en se mettant au service d’un projet et d’une marque « , a expliqué Denis Vanbeselaere, directeur développement e-commerce chez Auchan.

Auchan

Big Data, CRM et Fidélisation

Une technologie mobile pour fidéliser, accroître le panier consommateur et enrichir le CRM avec Petit Bateau

Comment une stratégie mobile intégrée à Apple Pay peut développer les ventes, fidéliser, enrichir la connaissance client et le CRM de la marque, et tout ceci sans développer d’application mobile, mais grâce à une technologie originale ? Petit Bateau a pris la parole pour présenter un cas, qui présente une expérience d’autant plus intéressante que la marque n’est pas un acteur traditionnel du commerce électronique.

« Une récente campagne d’e-mailing a été réalisée par Petit Bateau, permettant d’alimenter en temps réel de CRM de la marque. L’intérêt de la mise en place de cette solution, en cinq semaines, est que les retours ont été rapides, bien coordonnés et le taux d’ouverture était excellent « , a déclaré Corinne Pomonti-Laniez Responsable CRM Petit Bateau.

petit bateau

Digital Transformakers avec Devoteam

Quand les grandes entreprises adoptent les armes des startups.

« Compte tenu du bouleversement actuel du digital, les armes des startups à reprendre sont  :

– l’expérience client au centre, à mettre en place en mode agile, via des test & learn afin d’obtenir des remontées de qualité, apprendre et s’adapter aux consommateurs. Dans un écosystème d’open innovation, il s’agit d’une arme très puissance. Les grands groupes ont réellement besoin de se le réapproprier.

– les startups mettent en place un socle d’infrastructures et de technologies hyper adaptées, pour se libérer des ERP et remettre l’IT au coeur du jeu.

– les grandes entreprises doivent établir une culture digitale, nécessaire pour activer l’arme « intelligence collective ».

Il est stratégique de se réapproprier ces armes, pour ressortir de l’univers figé uniquement tourné à l’interne que l’on a pu observer. Cela apporte de la valeur pour le salarié qui reprend une importance stratégique au coeur de son entreprise, ce qui est très favorable pour poursuivre la construction de la société « , a expliqué Stanislas De Bentzmann, président de Croissance Plus et PDG de Devoteam.

devoteam

Par

Audrey Serra

20 novembre 2015 / 00H00
mis à jour le 09 mars 2018
Nos Articles les plus lus
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge