Maddyness

Avec 12 millions d’euros de plus en poche, MonDocteur vise 20% des cabinets d’ici 2 ans

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Avec 12 millions d’euros de plus en poche, MonDocteur vise 20% des cabinets d’ici 2 ans

Pepper Pepper Pepper
861 - trending  |  
Comments
Par Anais Richardin - 12 février 2016 / 00H00

MonDocteur passe à la vitesse supérieure. Numéro 2 de la prise de rendez-vous médicaux en ligne, il espère équiper 20% des cabinets médicaux français d'ici à 2018. Pour lui donner les moyens de ses ambitions, le groupe Lagardère, actionnaire majoritaire de la jeune pousse, apporte de l'eau au moulin avec un nouvel investissement de 12 millions d'euros. 

94 salariés, 23 bureaux en France, une base de 3500 cabinet médicaux,  MonDocteur n’a pas à rougir de ses statistiques. Mais les fondateurs, Thibault Lanthier et Benoit Grassin, voient plus loin. Grâce à leur plateforme de prise de rendez-vous en ligne, qui permet aux praticiens de communiquer facilement avec leurs patients par SMS ou par email, ou de leur donner accès à leur agenda via leur application, MonDocteur a atteint le million de prises de rendez-vous par mois. Mais ce sont 10 millions de rendez-vous mensuels que vise MonDocteur pour décembre 2016. Fondée en 2013, la startup revendique aujourd’hui détenir 40% du marché de la prise de rendez-vous médicaux en ligne, un marché qu’elle se dispute avec Doctolib. Et pour ne pas rester second de cordée, MonDocteur entend bien devenir le leader de la prise de rendez-vous médicaux en ligne avec la conquête de 20% des cabinets médicaux en France d’ici 2018.

Mon docteur equipe

12 millions d’euros et 70 recrutements

Pour ce faire, le groupe Lagardère Active, actionnaire majoritaire de la jeune pousse, lui renouvelle sa confiance avec un nouvel investissement de 12 millions d’euros, ce qui porte l’investissement total du groupe à 15 millions en deux ans. Pour atteindre son objectif, MonDocteur mise sur une forte implantation locale, et sur le recrutement de 70 talents.

« Nous voulons que notre service simplifie le quotidien des patients et des praticiens partout en France, au plus vite. C’est pourquoi le marché français, où seuls 2% des professionnels de santé sont passés à la prise de RDV en ligne à ce jour, est notre priorité absolue. Pour accompagner au mieux tous ces professionnels, parfois isolés dans les territoires, nous misons sur une équipe de consultants qui vont chaque jour à leur rencontre, avec un objectif précis : équiper 20% des cabinets médicaux d’ici 2 ans », explique Thibault Lanthier.

Pour continuer à conquérir les praticiens au quotidien, Mon Docteur mise sur ses service et s’apprête à en déployer de nouveaux, qui seront dévoilés au cours des prochaines semaines.

Crédit photo : Shutterstock
Par

Anais Richardin

12 février 2016 / 00H00
mis à jour le 11 mai 2018
Nos Articles les plus lus
Nos derniers articles

Comment rendre sa startup attractive à l’étranger ?

Business
Par Maddyness, avec BNP Paribas - 11H00mercredi 12 décembre 2018
Next

Airbnb s'offre sa première startup française

Finance
Par Iris Maignan - 09H57mercredi 12 décembre 2018
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge