GensDeConfiance, Le Bon Coin des bonnes gens, développe son label de confiance

GensDeConfiance.fr est un site de petites annonces dont vous n’avez sans doute pas entendu parler. Et pour cause, ce réseau privé n’a pas de budget marketing. Ses plus de 100 000 membres sont le fruit du bouche-à-oreille d’une communauté de gens de confiance.

Cofondé en 2014 par Nicolas Davoust, Ulric Le Grand et Enguerrand Léger, le site de petites annonces a voulu palier l’insécurité qui pouvait régner chez certains de ses concurrents : annonces malhonnête, vendeur qui ne se présente pas, produit défectueux etc. GensDeConfiance promet de vous épargner toutes ces déconvenues en vous mettant uniquement en relation avec des personnes de confiance. Comment ? La startup a eu l’idée de proposer un système de parrainage. Pour avoir accès aux annonces, un inscrit doit être parrainé par au moins 3 membres de la communauté. Cela permet de laisser les personnes douteuses hors du site et responsabilise aussi les utilisateurs. En effet, si un membre est exclu de la communauté, son parrain subira le même sort !

Bonne volonté et civilité sont les mots d’ordre sur cette plateforme de ventes et d’échange. Avec sa charte de bonne conduite, la plateforme n’a pas a gérer plus d’une plainte mensuelle, assurant ainsi des transactions sécurisées. C’est probablement ce qui a séduit les 115 000 membres de la communauté, et ce qui incite les quelques 400 nouveaux candidats à s’inscrire chaque jour. Avec 15 000 annonces par mois, cet anti-Le Bon Coin, malgré sa discrétion, fonctionne très bien.

Une fiabilité devenue label

La fiabilité du site est, depuis 2 ans, une véritable marque de fabrique pour la startup nantaise. Aujourd’hui, ses cofondateurs ont décidé d’en faire profiter d’autres sites. Plusieurs services collaboratifs spécialisés, tels que Ouicar, BabySittor, Cariboo, Click & Boat ou Microstop, proposent à présent le label « GensDeConfiance » à leurs membres. Il s’agit d’un badge qui s’affiche sur le profil des utilisateurs cooptés sur GensDeConfiance.fr. Ainsi, on peut identifier les utilisateurs fiables même en dehors du réseau privé.

Le site est financé à 60% par des dons, et à 40% par l’option payante de remontée d’annonces et emploie actuellement trois développeurs salariés et cherche à recruter deux autres développeurs. La jeune pousse lorgne sur les États-Unis et devrait s’y développer afin de faciliter des échanges entre les deux pays. En France, GensDeConfiance souhaite atteindre les 700 000 membres en augmentant progressivement le nombre de parrains nécessaires. Nicolas Davoust nous annonce également un lancement en Espagne, où le site est déjà en phase de test auprès des utilisateurs. La version finale sera accessible dès ce mois de juillet.