Maddyness

Sur le modèle de Tinder, l’application MelloPlot provoque les rencontres musicales

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

Sur le modèle de Tinder, l’application MelloPlot provoque les rencontres musicales

Pepper Pepper Pepper
1329 - trending  |  
Comments
Par Audrey Serra - 09 août 2016 / 00H00 - mis à jour le 09 mars 2018

L’application de la semaine s’appelle MelloPlot. Cette application mobile dédiée au domaine de la musique propose sur le modèle de Tinder, de provoquer les rencontres musicales. Ainsi, les photos de profils sont remplacées par un portefeuille d’enregistrements audio. Découverte et rencontre sont donc au coeur de la proposition de valeur de MelloPlot.

Élue meilleure application de la semaine par les lecteurs de Maddyness, MelloPlot se présente comme une application de dating, mais conçue pour encourager et faciliter les rencontres musicales. Que ce soit pour s’immerger dans une atmosphère motivante, pour se mettre ou se remettre à l’apprentissage musical, monter un groupe ou jouer entre musiciens, l’application permet de contacter uniquement les passionnés dont les caractéristiques musicales correspondent aux attentes des utilisateurs et tout en ayant connaissance de leur distance géographique.

Via un système de match « à la Tinder », MelloPlot offre la possibilité d’écouter des extraits de morceaux joués et/ou chantés par l’artiste, encore anonyme. Les deux parties devront donc « matcher » mutuellement leurs profils pour avoir un accord parfait et pouvoir entrer en contact. Les prénoms et photos respectives seront alors dévoilés : la possibilité de discuter via une messagerie interne est débloquée. Une nouvelle manière d’en finir avec les recherches chronophages sur les forums et petites annonces de musiciens ?

 MelloPlot en quelques chiffres :

L’app compte 1 000 utilisateurs actifs mensuels et 1 500 enregistrements sonores déjà enregistrés et prêts à être écoutés. Mai 2016 : lancement de l’app sur iPhone et Android, ainsi que le site internet, les comptes Facebook (1 500 abonnés), Twitter, Instagram et YouTube

Par

Audrey Serra

09 août 2016 / 00H00
mis à jour le 09 mars 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge