Portfolio#fintech
6 septembre 2016

Avec sa carte bancaire connectée, Lydia enterre définitivement l’usage de cash

Depuis 2011, Lydia bouscule la manière d’échanger de l’argent entre particuliers grâce à son application. Aujourd’hui, la startup propose à ses utilisateurs de dépenser cet argent directement grâce à une nouveauté : la MasterCard connectée Lydia.

Une carte bancaire sans compte bancaire ? C’est déjà fait, et Compte Nickel s’en sort très bien. Mais une carte bancaire connecté à un compte de paiements entre particuliers c’est une nouveauté et Lydia compte bien prendre une longueur d’avance sur ses concurrents avec cette innovation.

La jeune pousse, créée en 2011 par Cyril Chiche et Antoine Porte, était jusqu’ici spécialisée dans le paiement mobile. Son rôle : simplifier radicalement les échanges d’argent entre particuliers, en permettant à ses utilisateurs d’envoyer gratuitement de l’argent à tous leurs contacts, grâce à leur numéro de mobile et sans que ces derniers n’utilisent forcément l’application. Un projet qui a permis à Lydia de toucher plus d’un demi-million de Français en moins de trois ans.

equipe Lydia

Un chiffre impressionnant, qui ne semble pas suffire à la startup, qui lance aujourd’hui sa première carte bancaire. Connectée au mobile de ses utilisateurs, celle-ci leur permet de gérer eux-même leur argent depuis l’application Lydia. Cette dernière regroupera alors, en temps réel, toutes les informations liées à chaque transaction.

Une petite révolution supplémentaire dans les FinTech, qui pousse une fois de plus les Français à se tourner vers des systèmes plus simples et sans frais, à l’inverse donc des systèmes traditionnels. La carte, disponible pour le moment en pré-commande pour 10 euros, coûtera ensuite 3,99 euros par mois à ses utilisateurs, incluant même les transactions à l’étranger, quelle que soit la devise.