Maddyness

Y Border lève 700 000 euros pour accélérer son expansion géographique

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Y Border lève 700 000 euros pour accélérer son expansion géographique

Pepper Pepper Pepper
249 - trending  |  
Comments
Par Maud Petitgars - 19 janvier 2017 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Y Border annonce avoir bouclé un tour de table de 700 000 euros auprès du Seed Club ISAI. L’objectif  de la startup ? Doubler ses effectifs mais aussi se développer au Canada. 

Créé en janvier 2015 par Jean-Noël Houdu et Baptiste Vavdin, Y Border permet de mettre en relation les talent acquisition managers avec les candidats à travers le monde. La plateforme de recrutement compte déjà de nombreux partenariats avec Greenhouse, SmartRecruiters ou Workable afin de récupérer des offres d’emploi. Aujourd’hui, la startup lève 700 000 euros auprès du Seed Club ISAI, un fonds créé par Pierre Kosciusko-Morizet, Geoffroy Roux de Bezieux, Stéphane Trepoz et Ouriel Ohayon.

Cet apport lui permettra de recruter de nouveaux profils pour muscler ses effectifs. Cette levée de fonds va également permettre d’étendre et de renforcer sa couverture géographique, notamment en Europe et au Canada. Y Border souhaite démontrer que le recrutement « sans frontière » de talents spécialisés dans la tech peut être facilité et accéléré grâce à sa plateforme.

«  La valeur ajoutée de YBorder est d’avoir instauré un modèle profitable pour tous : candidats, entreprises et cabinets de recrutement. Nous sommes ravis de les accompagner dans le déploiement de leur plateforme. « 

Cédric Barbier, investisseur du Seed Club ISAI

YBorder

Aujourd’hui, la jeune pousse compte de nombreux clients comme Le Bon Coin, Doctolib, Zendesk, Shopify, N26 ou Typeform. La plateforme, permettant le matching entre entreprises et candidats, agit comme un intermédiaire. Le business model de la jeune pousse repose sur une commission de 12% du salaire annuel versée par les entreprises ayant recruté via sa solution. Elle s’engage à reverser la majorité de cette commission au cabinet qui a recommandé le candidat sélectionné.

Par

Maud Petitgars

19 janvier 2017 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge