Maddyness

1001Pharmacies change de président, Julien Mazerolle prend la tête du groupe

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

1001Pharmacies change de président, Julien Mazerolle prend la tête du groupe

Pepper Pepper Pepper
78 - trending  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 21 avril 2017 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Après le départ de Sabine Safi à l’été 2016, il ne reste aucun des deux cofondateurs de la startup 1001Pharmacies. Le nouveau président, auparavant managing partner du cabinet Tioga Venture, s’est dit « ravi » de relever le défi.

C’est la fin d’une époque pour 1000Pharmacies. Après plusieurs semaines de flottement, l’entreprise officialise l’arrivée à sa tête de Julien Mazerolle en tant que président. « 1001Pharmacies.com est arrivée à une étape cruciale de son histoire (…) En 2017, cette société parfaitement saine a maintenant un challenge de croissance à relever. Tout comme dans une course de relais, je suis ravi de prendre le témoin afin de donner une nouvelle impulsion au développement de la société« , a commenté le nouveau président, qui était auparavant managing partner du cabinet de consultants Tioga Venture.

La plateforme de vente de produits de parapharmacie confirme ainsi en creux le départ de Cédric O’Neill, qui n’est aucunement mentionné dans le communiqué envoyé à la presse. Début février, c’était pourtant bien lui qui annonçait une opération-clé pour 1001Pharmacies – sa fusion avec un réseau de pharmacies – avant que des rumeurs ne commencent à courir sur son départ.

Pills on a white background

Il ne reste donc aucun des cofondateurs de l’entreprise, puisque Sabine Safi avait déjà jeté l’éponge à l’été 2016, comme elle l’avait expliqué dans un post Medium. Elle y expliquait alors ne plus partager la même vision que Cédric O’Neill pour l’avenir de 1001Pharmacies. « Faire systématiquement des compromis ne rend pas une entreprise plus efficiente ni les fondateurs heureux, soulignait-elle. Alors quand mon instinct m’a dit que nous ne serions jamais sur la même longueur d’ondes, nous avons eu cette conversation difficile. L’un de nous devait partir pour que l’entreprise puisse suivre une et une seule voie vers la croissance.« 

Par

Geraldine Russell

21 avril 2017 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus

Pourquoi PoP quitte Station F

Business
Par Maddyness - 18H20mercredi 14 mars 2018
Next

10 (très) mauvaises habitudes qui pompent votre énergie

Entrepreneurs
Par Iris Maignan - 00H00samedi 24 février 2018
Next

Mathilde Lacombe : "Pourquoi je quitte Birchbox"

Entrepreneurs
Par Anais Richardin - 16H24mardi 17 avril 2018
Next
Nos derniers articles

Pourquoi parier sur un brevet lorsque l’on est une startup ?

Business
Par Maddyness, avec France Brevets - 10H00vendredi 27 avril 2018
Next

Le numérique peut-il guérir la santé publique ?

Technologies
Par Alban de Crémiers - 09H00vendredi 27 avril 2018
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Revenir à la une
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge