5 startups à la découverte des écosystèmes innovants d’Afrique du sud et de Côte d’Ivoire

Lauréates du challenge Digital Africa, les 5 jeunes pousses profiteront de six jours d’immersion dans les écosystèmes locaux de l’innovation à Cape Town et Abidjan. Leur objectif : trouver de nouveaux partenaires. 

Organisé par Bpifrance et l’AFD, le Startup Challenge Digital Africa vise à soutenir et accompagner les startups qui oeuvrent chaque jour à rendre l’innovation accessible au plus grand nombre, en favorisant notamment un développement plus durable en Afrique. Un concours qui a attiré, pour sa première édition, plus de 800 candidatures. Parmi elles, 10 se sont particulièrement démarquées : cinq africaines et cinq françaises, dans les secteurs fintech, santé, environnement-énergie et agriculture.

Dévoilés lors du 27e sommet Afrique-France à Bamako, les cinq coup de coeur français s’envoleront désormais pour Cape Town, en Afrique du sud, et Abidjan, en Côte d’Ivoire, pour une learning expedition d’une durée de six jours qui leur permettra, entre autres, de découvrir les écosystèmes locaux de l’innovation. Au programme : visites d’incubateurs, de centres techniques, rendez-vous d’affaires ciblés et à la clé d’éventuels partenariats publics et privés.

Les cinq startups françaises sélectionnées

e-Tumba, qui développe des outils d’aide à la décision pour les agriculteurs africains : simulation, prévision de rendement, conseils, etc. L’idée : améliorer leur rendement. 

Citizen Docune application e-santé qui permet à ses utilisateurs de poser un pré-diagnostic grâce à un questionnaire simple, puis d’orienter les malades vers des professionnels si besoin.  

Studelyspécialiste de la caution bancaire pour les étudiants étrangers qui souhaitent s’installer en France. 

CityTaps, qui propose un compteur d’eau prépayé et connecté. Les consommateurs utilisent leur téléphone mobile pour effectuer des micro-paiements.

Teekeo, une solution de gestion d’événements peut, moyen, et grand public en Côte d’Ivoire.