Maddyness

Sport Social Business Lab, le nouvel incubateur pour sportifs de haut niveau en reconversion

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

Sport Social Business Lab, le nouvel incubateur pour sportifs de haut niveau en reconversion

Pepper Pepper Pepper
180 - trending  |  
Comments
Par Alix le Gal - 08 juin 2017 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Le Sport Social Business Lab se lance ce jeudi. Ce premier incubateur pour sportifs en reconversion s’ouvre aux porteurs de projets sociaux ou environnementaux. Dix startups ont été choisies pour intégrer la première promotion, dans des locaux situés en plein coeur de Paris. 

L’inauguration du Sport Social Business Lab a eu lieu ce mardi, et a permis à l’incubateur d’annoncer le nom des dix startups qui pourront développer leur entreprise au sein de ce tout nouvel incubateur dédié aux sportifs en reconversion. Un projet qui s’inscrit dans le sillon de la candidature parisienne pour les Jeux Olympiques de 2024. Ce qui explique notamment la présence d’Etienne Thobois, directeur général du Comité Paris 2024, aux côtés de Taïg Khris champion du monde de roller sur rampe.

Nicolas Hazard, fondateur du consortium mondial pour une économie durable INCO et Muhammad Yunus, prix Nobel de la Paix et fondateur du Yunus Center, ont eux aussi accompagné l’édile lors de l’inauguration. Les deux structures s’associent avec la Ville de Paris mais aussi la Maif, Paris 2024 et le Tremplin autour d’un objectif commun :  ouvrir de nouvelles perspectives de reconversion aux sportifs professionnels pour qu’ils puissent développer leurs projets d’entreprises au sein d’un incubateur. Sport Social Business Lab permettra aux startups d’obtenir un accompagnement fort grâce à un suivi stratégique, du mentorat ainsi que des formations personnalisées avec des experts.

sport

Pour intégrer l’incubateur, les sportifs candidats devaient pitcher pendant trois minutes, le temps d’une traversée du canal de l’Ourcq en bateau. Dix projets, portés par des sportifs de haut niveau, ont finalement été retenus. C’est INCO qui soutiendra les startups dans leurs recherches de financement, leurs premières levées de fonds ainsi qu’un potentiel développement à l’étranger.

Voici les dix entrepreneurs sélectionnés 

Abdoulaye Ndiaye – Académie YouNus

Ancien basketteur professionnel, Abdoulaye Ndiaye a créé une entreprise de textile en rapport avec l’esprit casual par une fabrication française issue de matériaux biologiques.

Sandra Ribeiro et Marie Ribeiro – Perfe’o

Ces deux soeurs perchistes de haut niveau, se reconvertissent dans une plateforme de e-learning pour les sportifs professionnels. L’objectif est d’offrir aux sportifs de haut niveau l’accès à une formation continue.

Loïc Gosselin – Entreprise gagnante

Champion du monde senior en Judo, Loïc Gosselin souhaite proposer des services de conseil en entreprises pour améliorer la performance des équipes en utilisant le sport comme moyen de cohésion et de détente.

Gaëtane Thiney – Botoano

Gaëtane Thiney footballeuse de haut niveau, souhaite développer un service permettant à chaque club sportif de créer son propre de chatbot sur Messenger.

Nicolas Douchez – Ezee

Ancien footballeur professionnel, Nicolas Douchez en partenariat avec Mohamed Ghediri souhaitent proposer une offre de mobilité dans les grandes villes pour respecter l’environnement.

Eva Roche – Athlète-Avenue.com

Eva Roche est une kayakiste de niveau international qui s’est reconvertie depuis une vingtaine d’années dans le conseil en politique et en gestion de carrières sportives. Aujourd’hui, elle lance Athlète-Avenue.com un portail de mise en relation pour la reconversion de carrières des sportifs.

Ugo Legrand, Adrien Bourguignon, Julien Ottaviani et Antoine Jeannin – Yogowo

Ugo Legrand, médaillé olympique de judo, et son équipe développent Yogowo, une application qui permet de réserver en quelques clics une séance de sport individuelle ou collective.

Hubert Auriol – 80 Day Race

Vainqueur de Paris-Dakar à plusieurs reprises, Hubert Auriol souhaite développer une nouvelle course “80 Day Race” qui a pour objectif d’émettre zéro émission de pollution. À côté de cette course, cet ancien sportif souhaite développer une plateforme qui mettra en avant les technologies utilisées pour le développement durable.

Marc Bultez – La recyclerie sportive

Marc Bultez, ancien espoir de haut niveau en judo, a cofondé avec Robin Teinturier un projet qui vise à valoriser les équipements sportifs de seconde main en leur donnant un coup de neuf. La startup souhaite avec ce projet prôner le « zéro déchet » afin de recycler tous les équipement sportifs.

Gaël Levavasseur, Xavier Chapel, Pierre Levavasseur et Olivier Hellard – Score n’co

Pierre Levavasseur, joueur de volley haut niveau ainsi que Xavier Chapel et Gaël Levavasseur eux aussi volleyeur de haut niveau ont cofondé avec Olivier Hellard ancien du groupe L’Équipe, une application permettant aux sportifs amateurs de savoir et d’accéder aux résultats, classement et calendrier de leur agenda. Un moyen simple pour automatiser les publications et les informations des clubs sportifs. 

Par

Alix le Gal

08 juin 2017 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos derniers articles

Business

Menu

Entrepreneurs

Menu

Finance

Menu

Innovation

Menu

Technologies

Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge