Maddyness

France SCPI, ou comment rendre sexy l’investissement immobilier auprès des jeunes

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

France SCPI, ou comment rendre sexy l’investissement immobilier auprès des jeunes

Pepper Pepper Pepper
855 - trending  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 30 août 2017 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

La startup France SCPI souhaite réorienter la souscription de parts dans les sociétés civiles de placement immobilier vers les jeunes générations. Et déploie pour cela une stratégie calibrée spécialement pour répondre à leurs attentes.

« Les SCPI étaient à l’origine destinées aux retraités ou pré-retraités et étaient donc marketées pour cette cible. » Paul Bourdois, l’un des cofondateurs de France SCPI est lucide quant à l’attractivité de son produit. A l’heure du bitcoin et de l’investissement participatif, les sociétés civiles de placement immobilier – les fameuses SCPI – font office de mammouths. Et sont donc vouées à disparaître ? Loin de là, à en croire Paul Bourdois. « A tous les âges se pose la question de ce qu’on peut faire de ses revenus. Or, la génération des 25-45 ans s’intéresse particulièrement aux revenus complémentaires et a même tendance à adapter ses revenus en fonction de ses besoins.« 

Les SCPI, ces sociétés qui investissent dans l’immobilier et permettent de toucher des loyers au pro-rata de ses parts, correspondent parfaitement à ces conditions, notamment grâce à leur flexibilité en fonction des revenus que l’on souhaite y consacrer. Mais « les sites qui existent sur la question sont très techniques« , regrette Paul Bourdois, expliquant en partie la désaffection des jeunes générations pour ce produit d’investissement.

Maison 2

Mieux informer et communiquer

Alors les trois cofondateurs de France SCPI se mettent au boulot pour « vulgariser, démocratiser la littérature sur les SCPI et ainsi les rendre plus attrayantes« . Il repensent d’abord le contenu informatif en mettant davantage en avant les bénéfices plutôt que les contraintes techniques ou administratives et facilitent les démarches en développant un logiciel en SaaS pour pré-souscrire en ligne. A terme, même la souscription définitive sera possible en quelques clics, faisant écho à la simplicité des banques en ligne qui ont conquis le grand public.

La startup met aussi le paquet sur la communication avec un site responsive pour optimiser la lecture sur mobile et une présence accrue sur les réseaux sociaux. « Nous nous servons beaucoup de l’humour, même si l’objectif est de rire le plus sérieusement possible. » Une stratégie pour aller chercher des clients plus jeunes là où les banques traditionnelles ont bien du mal à les hameçonner.

Et ça fonctionne : la moyenne d’âge de la clientèle de France SCPI est de seulement 37 ans, bien loin de la pré-retraite. Et le partenariat que la startup vient de signer avec le groupe Se Loger devrait encore contribuer à rajeunir et surtout élargir sa base de clients. En effet, le groupe immobilier mettra en avant sur son site dès le 1er septembre l’offre de France SCPI pour offrir la possibilité à ses quelque 500 000 visiteurs uniques quotidiens d’investir dans l’immobilier.

Par

Geraldine Russell

30 août 2017 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Articles les plus lus du moment

Entrepreneur, j’ai essayé de me lever à 5h tous les matins

Entrepreneurs
Par Tristan Laffontas, MoiChef - 09H00dimanche 08 septembre 2019
Next

Les 5 erreurs que commettent les entrepreneurs français

Entrepreneurs
Par Antoine Guo - 08H04vendredi 13 septembre 2019
Next

On s’est bien planté : récit de l'échec d'Everything

Entrepreneurs
Par Ulysse Lubin - 21H00lundi 16 septembre 2019
Next

Shine dévoile sa grille de salaires

Business
Par Mathilde Callède - 08H02jeudi 05 septembre 2019
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge