Maddyness

Ce que Archionline a appris de sa levée de 1,2 million d’euros

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Ce que Archionline a appris de sa levée de 1,2 million d’euros

Pepper Pepper Pepper
609 - trending  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 06 septembre 2017 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Lever des fonds, c’est bien. Avoir des clients, c’est mieux. Un an après, où en sont les startups qui ont bouclé un tour de table ? Développement, recrutement, financement, Maddyness fait le bilan. Victor Thoulouze, cofondateur d’Archionline, partage son expérience, un an après avoir levé 1,2 million d’euros.

En septembre 2016, la startup Archionline, qui veut devenir leader de la « BuildTech »et accompagne de A à Z les particuliers dans leurs projets de construction, rénovation et extension, levait 1,2 million d’euros auprès d’Entrepreneurs Factory, Efficiency et bpifrance.

A quoi ont servi les fonds levés ?

Cette levée nous a permis de développer la plateforme et de réaliser nos ambitions : nous avons capté 4,5 fois plus de projets en 2016 qu’en 2015 et 6 fois plus en 2017 qu’en 2016 à date ! Notre réseau s’est également agrandi puisqu’il compte désormais plus de 300 architectes et architectes d’intérieur ainsi qu’une centaine de spécialistes du bâtiment triés sur le volet. Et notre équipe s’est elle aussi étoffée, jusqu’à compter une vingtaine de personnes aujourd’hui.

Qu’est-ce que la levée de l’année dernière a changé pour Archionline ?

Nous sommes devenus un véritable tiers de confiance. Nous pouvons aider nos clients de A à Z sur leurs projets ou leur proposer un accompagnement à la carte pour leurs démarches administratives comme pour leurs travaux. En interne, nos nouvelles recrues nous ont permis de structurer l’entreprise grâce au middle management et d’améliorer encore l’accompagnement de nos clients.

Comment avez-vous appréhendé les relations avec les nouveaux investisseurs ?

Une levée, c’est du capital mais il s’agit aussi de compétences. Efficiency, notre actionnaire historique, et Entrepreneurs Factory avec qui on partage la même vision, nous accompagnent sur l’opérationnel mais aussi sur notre stratégie marketing.

Si c’était à refaire, y a-t-il quelque chose que vous changeriez ?

Je ne changerais rien. Cette levée a pu se faire parce qu’il y a un vrai fit avec nos investisseurs.

Archionline

Quel conseil ou leçon gardez-vous en tête pour la prochaine levée ?

La gestion managériale est cruciale, d’autant plus pour une startup en phase de levée de fonds. Il faut trouver le bon dosage entre expérience, compétences et intégration à la culture de l’entreprise. Il ne faut pas sous-estimer le temps de recrutement, même s’il existent beaucoup de structures pour aider les startups à recruter.

Quels sont les axes de développement d’Archionline pour les prochains mois ?

Nous voulons consolider notre place de leader de la BuildTech en lançant notre nouvelle version. Elle permettra d’échanger en ligne et de suivre son projet directement au sein de la plateforme. Nous comptons ainsi gérer 250 projets par mois.

Par

Geraldine Russell

06 septembre 2017 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge