Maddyness

Les jeunes startups davantage prisées des investisseurs que les plus matures

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Les jeunes startups davantage prisées des investisseurs que les plus matures

Pepper Pepper Pepper
57 - trending  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 10 octobre 2017 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

L’année 2017 s’annonce d’ores et déjà record en matière de financement de l’innovation. SNCF Développement a comparé les fonds levés par de jeunes startups et ceux rassemblés par des startups plus matures. Et les plus gourmandes ne sont pas celles que l’on croit…

Tous les chiffres le montrent : 2017 s’annonce à nouveau comme une année record en matière d’opérations financières destinées à financer l’innovation. Rien qu’au mois de septembre, ce sont plus de 433 millions d’euros qu’ont rassemblé les jeunes pousses de l’Hexagone ! SNCF Développement a étudié les fonds levés par l’ensemble de l’écosystème français : les closing de fonds et les tours de table, exit et entrées en Bourse des startups matures d’un côté et des startups early stage de l’autre.

Résultat : les startups les plus jeunes surclassent leurs aînées ! Avec 2,2 milliards d’euros levés sur les neuf premiers mois de l’année, contre 1,7 milliard par les « anciennes » startups, les nouveaux venus ont les faveurs des investisseurs. « La génération d’entreprises innovantes créées entre 1984 et 2009, des anciennes startups, attire toujours la confiance des investisseurs« , relativise SNCF Développement. Parmi celles qui se distinguent, OVH a marqué l’année avec sa levée de 400 millions d’euros. Teads a, quant à lui, réalisé un bel exit en se faisant racheter 285 millions d’euros par Altice.

De jeunes startups ambitieuses

Mais les jeunes startups ont de l’ambition et du talent. Et sont de plus en plus nombreuses à prétendre au succès : quelque 517 opérations financières ont été enregistrées sur les neuf premiers mois de l’année. Et si les tickets early stage dépassent de plus en plus souvent le million, quelques jeunes startups font grimper les enchères. ManoMano et ses 60 millions d’euros levés peuvent en témoigner. Côté rachat, de jeunes entreprises attisent également les convoitises, à l’instar de Zenly, racheté plus de 250 millions d’euros par l’Américain Snapchat.

Si les startups se financent aussi bien ces derniers mois, c’est parce qu’il y a beaucoup d’argent disponible dans les fonds d’investissement. SNCF Développement note ainsi « une très importante vague de levées de fonds par les fonds d’investissements pour une valeur de plus de 2,8 milliards d’euros« . Alven Capital (450 millions d’euros), Partech (400 millions), Parquest (310 millions) et plus d’une quinzaine d’autres fonds disposent d’une véritable manne financière qu’ils n’hésitent pas à mobiliser pour arroser l’écosystème français. Au risque de le noyer ?

Par

Geraldine Russell

10 octobre 2017 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018

Business

Menu

Entrepreneurs

Menu

Finance

Menu

Innovation

Menu

Technologies

Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge