Maddyness

6 logiciels de facturation qui vous simplifient la vie, pour moins de 15 euros

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Technologies

6 logiciels de facturation qui vous simplifient la vie, pour moins de 15 euros

Pepper Pepper Pepper
960 - trending  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 26 décembre 2017 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

La comptabilité, cette tannée. Pour vous aider à gérer les tâches aussi chronophages que rébarbatives que sont la facturation, la réalisation de devis, ou encore le règlement, Maddyness a sélectionné 6 logiciels aussi faciles d’utilisation que bon marché.

Article initialement publié en juin 2017

Intia

Ce logiciel permet à la fois d’éditer vos devis, de créer et d’envoyer vos factures ainsi que de suivre leur règlement. Il fonctionne aussi bien en ligne qu’en mode déconnecté et son système prédictif pré-remplit certains champs pour faciliter la tenue de votre comptabilité. Bonus : les données sont hébergées en France. Intia est disponible gratuitement jusqu’à 7000 euros de chiffre d’affaires, puis 25 euros hors taxes par mois ou 250 euros pour un abonnement annuel au-delà de ce plafond.

Zervant

Ce logiciel est avant tout un système de gestion de factures. Il permet de suivre la facturation et le règlement de vos clients. Il offre également la possibilité de générer un bilan des ventes comme base de comptabilité. Autre atout : il est entièrement gratuit. « Gérer ses factures est déjà fardeau, justifient ses créateurs sur le site de la marque. Nous pensons qu’un outil qui simplifie cette tâche devrait être un produit de première nécessité.« 

Zefyr

Le logiciel se définit comme « puissant, innovant, complet, accessible à tous« , pour les TPE et PME mais aussi les artisans, commerçants, indépendants et les autoentrepreneurs. Il promet une prise en main en 10 minutes grâce à une saisie intuitive et rapide et un contrôle automatique des erreurs. Il inclut également toutes les obligations fiscales (TVA, liasse fiscale) et bénéficie d’un outil d’assistance guidée pour les opérations de fin d’exercice (amortissement, TVA, affectation des résultats…). Il est disponible à partir de 10 euros HT par mois pour un chiffre d’affaires inférieur à 12 000 euros par an et jusqu’à 180 euros HT par mois pour les entreprises dont le CA dépasse le million d’euros. 

Les logiciels Ciel

L’éditeur Ciel propose toute une gamme de logiciels dédiés à la comptabilité et la gestion des factures. Il présente notamment un pack Compta  + Devis factures qui permet à la fois d’éditer vos devis et factures et de générer facilement votre compte de résultat et bilan comptable. Il offre également la possibilité de générer votre fichier des écritures comptables en un seul clic. Ce pack est disponible via un abonnement à partir de 15 euros HT par mois sans engagement ou 159 euros HT pour un an.

ClicFacture

ClicFacture se présente comme une solution de gestion commerciale en ligne pour les petites entreprises. Le site propose des modèles personnalisables de factures, la possibilité de transformer les devis en factures ou encore le suivi des règlements. Point fort : les e-commerçants bénéficient de la possibilité d’intégrer les ventes réussies provenant de marketplaces. ClicFacture propose différentes formules, d’une offre gratuite à 12,50 euros par mois.

QuickBooks

La solution développée par QuickBooks permet elle aussi de créer vos devis et de surveiller factures et règlements. Mais elle offre également l’opportunité de synchroniser vos comptes bancaires pour une comptabilité plus lisible. L’offre basique est disponible à 14 euros par mois, tandis que les formules Essentials (qui permet notamment d’être alerté des factures à relancer) et Plus (dotée d’un outil de création de budget) coûtent respectivement 25 et 35 euros par mois.

… et tous les autres

Il existe une multitude de logiciels qui répondent aux nouvelles exigences légales… et ce à tous les prix. Appvizer a recensé ceux qui proposent de simplifier votre bilan comptable. Attention tout de même à ceux qui voudraient s’orienter vers des logiciels Open Source : par définition modifiables, ils n’entrent en aucun cas dans les critères établis par les autorités pour la certification. A bannir, donc !

Par

Geraldine Russell

26 décembre 2017 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus

Pourquoi PoP quitte Station F

Business
Par Maddyness - 18H20mercredi 14 mars 2018
Next

10 (très) mauvaises habitudes qui pompent votre énergie

Entrepreneurs
Par Iris Maignan - 00H00samedi 24 février 2018
Next

Mathilde Lacombe : "Pourquoi je quitte Birchbox"

Entrepreneurs
Par Anais Richardin - 16H24mardi 17 avril 2018
Next

Qui sont les startups françaises de la Blockchain ?

Technologies
Par Geraldine Russell - 09H00jeudi 22 mars 2018
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Revenir à la une
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge