Quitoque racheté par Carrefour. Les cofondateurs restent à la tête du projet

Le Groupe Carrefour vient de s'offrir la startup française Quitoque. Son objectif : renforcer sa présence dans le secteur de l'e-commerce alimentaire.

Le marché de la FoodTech commencerait-il enfin à se structurer ? Au vu des nombreux rachats qui s’opèrent dans le secteur depuis plusieurs mois, à commencer par l’acquisition de FoodChéri par Sodexo, en janvier dernier, la tendance pourrait bien se confirmer.

Cette fois-ci, c’est au tour du groupe Carrefour de consolider sa position dans le secteur de l’e-commerce alimentaire, en devenant majoritaire dans le capital de la startup française Quitoque, lancée en 2014 par Etienne Boix, Grégoire Roty et la chef Céline Nguyen, et spécialisée dans les paniers-repas livrés à domicile. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé.

« Quitoque va nous permettre de nous renforcer dans la Foodtech pour apporter une réponse omnicanale aux nouvelles habitudes de consommation en associant la proximité, la praticité et la qualité »

Marie Cheval, Directrice Exécutive Clients, Services et Transformation Digitale de Carrefour

Si l’on ne sait pas si les 60 collaborateurs de la jeune pousse restent à bord du projet, on sait en revanche que ses cofondateurs continueront à mener la barque aux côtés de Carrefour. Selon nos confrères des Echos, Quitoque conservera son nom mais sera pleinement intégré à l’offre e-commerce de Carrefour et notamment son site de vente en ligne Ooshop : des « synergies » en matière d’approvisionnement pourraient se concrétiser et des paniers-repas à cuisiner pourraient être vendus dans les points de vente de la marque, comme cette dernière l’avait déjà testé.

Quitoque, qui propose chaque semaine des recettes à préparer chez soi, grâce à des paniers contenant tous les ingrédients nécessaires à sa réalisation, tous issus de l’agriculture raisonnée et dont l’origine française est privilégiée, devrait ainsi profiter de la force de frappe du groupe afin d’accélérer son développement. Elle revendique à ce jour près de 3 millions de repas livrés dans toute la France.