Maddyness

Emploi, travaux, transport : 5 marketplaces pour vous éviter les galères du quotidien

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Technologies

Emploi, travaux, transport : 5 marketplaces pour vous éviter les galères du quotidien

Pepper Pepper Pepper
6216 - piping hot  |  
Comments
Par Iris Maignan - 26 avril 2018 / 11H00

Marre de passer des heures à chercher un plombier, un livreur, un baby-sitter ou même un travail sur internet ? Maddyness et Stripe s'associent pour vous dévoiler 5 marketplaces qui pourraient bien faciliter votre quotidien.

Les Tontons Livreurs

À l’approche d’un déménagement, il peut arriver que famille et amis deviennent subitement difficiles à joindre (“je peux pas, j’ai piscine”) ; mais pas de panique, désormais Les Tontons Livreurs peuvent vous sauver la mise. A tous ceux qui n’ont pas le permis, pas la possibilité (ou l’envie) d’avoir une camionnette, Les Tontons Livreurs proposent leurs services. Cette startup créée en 2015 par Clément Sauvage et David Morley met en relation sur sa plateforme chauffeurs et clients, dans toutes les grandes villes de France. La jeune pépite ne sert pas qu’aux déménagements et promet de pouvoir déplacer n’importe quoi ou presque. Pour preuve ?  On leur a demandé de déplacer des cartons de préservatifs jusqu’en Lettonie (ils ont bien cru à une plaisanterie), et même de réaliser une mission lors du tournage de Mission Impossible 6 ! 

Pour ce faire, il suffit d’aller enregistrer sa requête sur la plateforme. Celle-ci est d’après Les Tontons Livreurs leur principal facteur de réussite : l’algorithme unique qui la régit permet de calculer en temps réel le prix le plus juste pour chaque mission (à partir de 49€), en prenant en compte le trajet, les éléments à déplacer, la date… Les paiements s’effectuent en ligne, ce qui permet à chacun de savoir ce qu’il va payer ou recevoir après la mission. A cela s’ajoute la partie sécurité : les données sont sous bonne garde, les paiements hautement sécurisés, et un numéro de téléphone spécial fait écran entre le client et le livreur. Ainsi, les numéros de téléphones ne sont jamais communiqués. La startup de 5 employés revendique plus de 10 000 utilisateurs, et a aujourd’hui à son compteur plus de 200 000 objets déplacés sur plus de 500 000 km et 25 000 étages.

Side

Trouver une mission dans les meilleures entreprises du moment en quelques heures vous paraît impossible ? Détrompez-vous. Fondée en 2015 par trois diplômés de HEC, Pierre Mugnier, David Benzaken, Gaspard Schmitt, et Hugo Michalski, de l’école 42, Side propose aux étudiants et jeunes diplômés de trouver des missions flexibles en parallèle de leur activité principale, rémunérées en moyenne 14,5€ l’heure. Pour s’inscrire, il est nécessaire d’être majeur, étudiant ou récemment, et d’avoir un statut freelance. Sur leur application mobile Side (www.side.co), les futurs “Siders” passent des tests et un rdv individuel pour compléter leurs profils lors de leur inscription.

Ils peuvent ensuite parcourir les offres ciblées selon leur profil et intérêts, se positionner et recevoir une réponse en en quelques heures. Les missions proposées sont en général flexibles, de quelques heures par semaine à plusieurs semaines. Côté entreprise, Side s’occupe de tout : qualification et présélection des profils, démarches administratives, paiements… Tout est automatisé. La startup met en contact ses plus de 1 000 entreprises clientes et 40 000 Siders à Paris et en Île de France, à Lille et à Lyon.

Elle a levé 1,3 millions d’euros en 2016, et 5 millions d’euros en 2017 pour conquérir d’autres villes en France et au Royaume-Uni. Forte de sa quarantaine d’employés, la startup constate que de plus en plus de Siders se voient proposer des contrats à durée déterminée ou indéterminée à l’issue de leur mission. Et même chez Side, qui a fini par en recruter !

Hellocasa

Soyons honnêtes : si vous n’êtes pas bricoleur, les moindres travaux deviennent une angoisse chronophage. Trouver le bon artisan, au bon prix, au bon moment, et surtout, gérer les imprévus… C’est ici qu’intervient Hellocasa : cette entreprise de travaux nouvelle génération forfaitise les travaux et se charge de tout, de la prise de commande à la réalisation des travaux. Créée en 2014 par Julien Desarnauts, Matthieu Desarnauts et Benjamin Rezzak, elle propose des coaching travaux digitalisés, des prestations clé en main, et la garantie « Satisfait ou Refait » pour s’épargner toute mauvaise surprise.

Ici, pas de bricoleur du dimanche, Hellocasa fait intervenir chez vous l’un des 1000 professionnels de la rénovation, de son propre réseau. Hellocasa ne prend pas de commission : la société a tout centralisé et prend en charge les travaux, fournit les matériels et les garanties et détermine elle-même les tarifs. Grâce à son configurateur en ligne et à ses coachs travaux, Hellocasa peut proposer un devis forfaitisé ferme sans même nécessiter le déplacement de l’un de ses 40 employés. La startup a levé 500 000 € en avril 2015, puis 1.5 million d’euro auprès de La Poste en septembre 2016, ce qui lui a permis d’agrandir son équipe, d’étendre sa couverture territoriale pour répondre à tous besoins. Vraiment tous, comme en témoigne la réalisation de travaux pour un lieu incontournable du Paris libertin, ayant fait appel à un artisan de la plateforme. Preuve que tout le monde peut trouver son artisan sur Hellocasa !

Baby Sittor

Trouver un ou une baby-sitter, ponctuel.le, recommandé.e, souriant.e, et surtout de confiance, est une épreuve pour beaucoup de familles. Pour faciliter la tâche des parents qu’elle connaissait (et surtout trouver elle-même des babysitting), Pauline de Montesson a eu l’idée en 2013 de créer un groupe Facebook regroupant ses contacts parisiens (parents & babysitters) pour qu’ils puissent se mettre en relation plus facilement; l’accès au groupe se faisant uniquement par parrainage. Ce groupe a si bien fonctionné qu’elle en a ouvert une trentaine pour d’autres villes. Ils comptent plus de 130 000 membres aujourd’hui et assurent une présence dans 10 pays. En 2015, Maxence Coisne a rejoint Pauline pour fonder la société Baby Sittor et lancer une application afin de simplifier davantage ces mises en relation.

Gratuit depuis sa création, Baby Sittor a changé de modèle fin mars 2018 et basculé vers un abonnement allant de 4,90€ à 9,90€ par mois selon la durée d’engagement. Les parents peuvent y organiser tous leurs baby-sittings, échanger avec leurs baby-sitters favoris, les noter, et surtout les payer via l’application. Pratique quand on n’a pas de liquide après une sortie ! Le service est gratuit pour les baby-sitters, qui peuvent filtrer les offres en fonction de leur proximité, et recevoir des notifications. Les 6 employés permettent aujourd’hui aux 200 000 membres de trouver leur baby-sitter grâce à un algorithme et à la géolocalisation. Le tout au sein d’une communauté animée par un esprit de bienveillance : en témoigne l’histoire d’une maman ayant posté un appel à l’aide, pour retrouver le « doudou d’Olivia ». Les membres de la plateforme se sont mobilisés pour trouver le même doudou et le lui envoyer – elle en a reçu des quatre coins de la France ! Cette même solidarité a permis à la startup de faire en 2016 une levée de fonds de 500 000€ auprès de plusieurs membres de sa communauté, faisant ainsi passer Baby Sittor à la vitesse supérieure.

Click & Boat

Vous rêvez d’une croisière au soleil mais passez irrémédiablement votre temps à chercher une offre qui vous convienne…jusqu’à abandonner ? Click&Boat pourrait enfin vous permettre de trouver le Graal. Partant en 2013 du constat qu’un bateau sort en moyenne une dizaine de jours par an et coûte environ 10 % de son prix chaque année à son propriétaire, Edouard Gorioux et Jeremy Bismuth ont fondé Click&Boat, une plateforme de location de bateaux. Elle permet aux particuliers de louer un bateau partout dans le monde – à un prix sensiblement moins élevé que chez un loueur professionnel – et aux propriétaires de compenser leurs divers frais. Pour proposer son bateau à la location, il suffit de publier une annonce avec le prix demandé, la localisation et les disponibilités, puis d’accepter les réservations.

Côté loueur, après avoir trouvé la perle rare dans la flotte de 20 000 bateaux disponibles allant de la petite barque à moteur, à partir de 50€ par jour, au yacht de 50 mètres, à 10 000€ par jour, il suffit de contacter le propriétaire pour réserver et prévoir la remise des clés. Click&Boat se rémunère via une commission de 15% sur chaque location. Pour développer l’entreprise, Click&Boat a réalisé trois levées de fonds successives : 200 000€ en 2014, 500 000€ en 2015 puis 1 million d’€ en 2016. Elle emploie aujourd’hui 50 collaborateurs, pour un volume d’affaires de plus de 20 millions d’euros. Certains de ses investisseurs sont des clients convaincus, comme François Gabart, le champion de la course au large qui y loue son voilier personnel, un magnifique RM890.

Par

Iris Maignan

26 avril 2018 / 11H00
mis à jour le 27 avril 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge