7 mai 2018
7 mai 2018
Temps de lecture : 2 minutes
2 min
5313

Faraway, l'allié des globe-trotteurs en vadrouille

Lancé en janvier dernier, Faraway permet aux utilisateurs de trouver toutes les informations qu’il leur faut en voyage : les lieux incontournables, les monuments à visiter, les meilleurs restaurants, les bars et clubs les plus animés, ainsi que des conseils utiles aux baroudeurs.
Temps de lecture : 2 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

Digitaliser le guide de voyage traditionnel en le rendant conversationnel et interactif : tel était le pari d'Antoine Milkoff en créant Faraway. Cet assistant virtuel de voyage sous forme de chatbot Facebook Messenger permet aux utilisateurs de trouver toutes les informations qu’il leur faut en voyage : les lieux incontournables, les monuments à visiter absolument, les meilleurs restaurants, les bars et clubs les plus animés, des conseils utiles… Le tout accessible en quelques secondes sur un mobile. Plus besoin d’écumer les guides de voyage et les sites spécialisés : Faraway vous fait gagner du temps en rassemblant tout ce dont vous avez besoin sur une seule plateforme.

Pourquoi un chatbot ? Lorsque l’on veut trouver une information en voyage, nous avons deux besoins : l’immédiateté et la mobilité. Le chatbot est la parfaite combinaison entre ces deux éléments.

Antoine Milkoff, fondateur de Faraway

 

Créé en janvier 2018, Faraway a n'a pas attendu pour décoller et a fêté ses 3 mois en accueillant son 10 000ème utilisateur. Avec un nombre d’utilisateurs qui double chaque mois, la jeune pousse se rêve en acteur incontournable sur le marché de la digitalisation du voyage. "Nous visons les 100 000 utilisateurs actifs à la fin de l’année. Coté destinations, nous proposons actuellement des guides pour 10 villes", confie Antoine Milkoff. Le chatbot peut ainsi vous aider à visiter Londres, Amsterdam, Lisbonne, Prague, Rome, Moscou, Montréal, New York, Rio de Janeiro et Tokyo. Mais la startup ne compte pas en rester là : elle souhaite que son chatbot soit disponible dans 50 villes avant la fin de l’année.

Pour y parvenir, Faraway mise sur un modèle économique hybride, qui repose d’un côté sur l’affiliation - la startup prend une commission sur les achats effectués par les utilisateurs depuis le chatbot sur des plateformes telles que Airbnb, Skyscanner, Booking ou OpenTable - de l'autre, sur les partenariats. Faraway crée en effet des guides ou du contenu thématique sur certaines destinations, en collaboration avec des agences de voyage ou des offices du tourisme, par exemple.