Maddyness

Comment la Commission européenne veut favoriser l’innovation

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Innovation

Comment la Commission européenne veut favoriser l’innovation

Pepper Pepper Pepper
2982 - trending  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 18 juin 2018 / 07H00

La Commission européenne a annoncé la semaine dernière les détails d'un plan à 100 milliards d'euros pour doper l'innovation sur le continent. Et faire de l'Europe le fer de lance de la recherche mondiale.

C’est littéralement la question à 100 milliards d’euros : comment favoriser l’innovation en Europe ? La Commission européenne a apporté quelques éléments de réponse jeudi dernier en dévoilant les pistes qu’elle explorait pour allouer l’enveloppe de 100 milliards d’euros qu’elle doit consacrer à différents programmes innovants sur la période 2021-2027. Prenant la relève d’Horizon 2020, Horizon Europe doit permettre au continent de rester à la pointe de l’innovation et de la recherche, étroitement liées. Et la Commission a décliné tout un panel de mesures pour concrétiser ses ambitions.

Créer un Conseil européen de l’innovation

Non, l’idée n’est pas de mettre sur pied un nouveau comité Théodule. Au contraire, l’ambition de la Commission est de constituer un « guichet unique » pour faciliter la croissance des innovations nées dans les laboratoires de recherche. Le CEI doit ainsi les aider à passer le cap de la commercialisation. « Le nouveau Conseil européen de l’innovation contribuera à recenser et à financer les innovations présentant un fort potentiel de création de nouveaux marchés, précise encore la Commission. Il fournira un soutien direct aux innovateurs au moyen de deux instruments de financement principaux, l’un pour les phases initiales et l’autre pour le développement et le déploiement sur le marché. »

Identifier de nouvelles missions européennes

Les missions européennes vont être enrichies : lutte contre le cancer, transports non polluants, déplastification des océans… Autant d’enjeux d’intérêt général que la Commission souhaite prendre à bras le corps. Si cette dernière évoque des « objectifs ambitieux et clairs » associés à ces nouvelles missions, aucun n’est pourtant déjà évoqué. Seule piste : elles feront l’objet d’une « co-conception avec les citoyens »…

Soutenir les pays les moins avancés

Parce que l’innovation ne doit pas être l’apanage de certains territoires, la Commission a à coeur de soutenir les pays les plus en retard en la matière. L’enveloppe qui leur sera allouée sera doublée et la coordination avec les Fonds structurels et de cohésion renforcée. Un dispositif qui doit notamment permettre d’aider les régions « à s’approprier l’innovation ».

Privilégier l’opensource

La Commission mise sur « la science ouverte » pour nourrir un cercle vertueux : exigeant un accès ouvert aux publications et aux données, ce mode opératoire stimulera les ambitions des créateurs, innovateurs et chercheurs de tout poil. Et favorisera « le potentiel d’innovation » au sein de l’Union européenne.

Par

Geraldine Russell

18 juin 2018 / 07H00
mis à jour le 18 juin 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge