Maddyness

Taïg Khris lève 10 millions d’euros pour créer un géant des Telcos

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Taïg Khris lève 10 millions d’euros pour créer un géant des Telcos

Pepper Pepper Pepper
12912 - on fire  |  
Comments
Par Anais Richardin - 19 juin 2018 / 06H00

Taïg Khris a créé l'application Onoff, qui permet d'avoir plusieurs numéros sur un même smartphone et de téléphoner à l'étranger pour un prix inférieur aux tarifs traditionnels des opérateurs français. L'entrepreneur vient de lever 10 millions d'euros auprès d'Idinvest, OneRagtime, Breega Capital, Meusinvest et Leansquare.

Quand il lance Onoff il y a quatre ans, Taïg Khris, plus habitué aux pages sport ou people des magazines qu’aux pages saumon du Figaro, souhaite aller plus loin et ne pas s’arrêter à sa vie de sportif. « Quand tu arrives à 40 ans, tu n’as pas envie de n’être que le mec qui a sauté de la Tour Eiffel. Je vivais dans le passé et je me suis décidé à aller dans un domaine où les gens ne m’attendaient pas du tout. Aujourd’hui je suis fier d’avoir créé une entreprise qui n’est pas une coquille vide et d’inventer un nouveau standard : le cloud number ».

Si la startup n’en est pas encore à ce stade, elle a su séduire de nombreux clients, qui ont déjà échangé près d’un milliard de textos, qui payent un abonnement (4,99 euros par mois puis tarif dégressif) pour se voir attribuer un second numéro (voire même plusieurs pour les plus gourmands), qui n’est lié à aucun smartphone ou carte sim. Un numéro dans le cloud qui permet donc de jongler facilement entre numéro pro et perso ou entre un numéro étranger et un numéro français.

10 millions d’euros pour secouer le monde des telcos

Si les investisseurs n’ont pas forcément été au rendez-vous dès le début, Taïg Khris a su s’entourer de quelques 150 business angels pour lancer son business.« Mon tout premier investisseur a été mon chirurgien. Je lui ai parlé de mon projet et il m’a dit qu’il voulait en être. Ensuite, ça n’a été qu’une suite de rencontres, comme cet entrepreneur à côté de qui j’étais assis dans un avion et à qui j’ai pitché mon projet. Il s’est dit intéressé. Quelques jours plus tard il investissait 300 000 euros ». Au total, Taïg Khris sécurise près de 5 millions d’euros pour lancer son entreprise. Aujourd’hui, alors que le produit est stable et que la croissance est harmonieuse (10% par mois, sans investissement publicitaire), ce sont 10 millions d’euros que l’entrepreneur vient de lever, faisant entrer à son capital des fonds de renom comme Idinvest, OneRagtime, Breega Capital, Meusinvest et Leansquare.

« Au lancement d’Onoff, il était trop tôt pour lever avec des fonds d’investissement mais aujourd’hui je suis fier que ces institutionnels soient rentrés à bord, se réjouit Taïg Khris. Avant d’en être ils ont analysé notre technologie, nos brevets etc. pendant des mois, ils ont essayé de comprendre comment ça se construisait ». Si les experts des fonds ont validé son business, ils valident également l’entrepreneur.« J’ai vu Taïg pitcher son projet il y a trois ans à New York, commente François Paulus, Managing Partner de Breega Capital. Il a réussi à transformer sa vision en startup avec des métriques très prometteuses, ce qui a convaincu Breega d’y investir et de mettre sa communauté de dirigeants des Telecoms en soutien de Onoff. » Pour Stéphanie Hospital, cofondatrice de OneRagtime, le standard qu’Onoff souhaite instaurer n’est pas une chimère inatteignable, « Onoff, c’est une vraie révolution dans le monde des Télécoms, La pépite de Taïg a tout le potentiel pour devenir un acteur incontournable combinant excellence technologique, expérience utilisateur unique et parfaite exécution. »

A lire aussi

Une offre élargie pour partir à la conquête de nouveaux clients

Pour arriver à cette exécution « parfaite », Taïg Khris s’est bien entouré. Une quarantaine d’ingénieurs en Estonie qui viennent des plus gross compagnies, comme Skype et des associés de renom. Aujourd’hui, à la fois éditeur et opérateur télécom, Onoff étend son offre et propose désormais des forfaits d’appels, la portabilité virtuelle (le transfert de son numéro de carte SIM directement dans le cloud de l’application Onoff) ainsi qu’une nouvelle appli web. S’attaquant agressivement aux tarifs de la concurrence, Onoff permet ainsi d’appeler le monde entier à des tarifs préférentiels grâce à des accords passés avec une des opérateurs dans une trentaine de pays. En Europe, la startup propose un forfait illimité pour 10 euros par mois.

« Nous allons enfin pouvoir démarrer la communication et passer à une nouvelle phase, commente Taïg Khris. Nous avons désormais un vrai service, disponible dans quasiment tous les pays. Dans les deux prochaines années il y aura évidemment des évolutions technologies. Si l’objectif à très long terme est peut être d’être racheté ou de fusionner, une chose est sûre : j’ai envie d’aller au bout du rêve et j’ai surtout envie d’essayer de révolutionner l’usage de la communication dans les téléphones de tout le monde. Et pourquoi pas parvenir à ce que notre technologie soit intégrée dans les iPhone. »

Par

Anais Richardin

19 juin 2018 / 06H00
mis à jour le 21 juin 2018
Articles les plus lus du moment

Haroun : "On est en train de devenir des abrutis finis"

Technologies
Par Anais Richardin - 14H00mardi 16 juillet 2019
Next

7 métiers encore inconnus que vous exercerez peut-être demain

Business
Par Céline Deluzarche - 12H00vendredi 05 juillet 2019
Next

8 startups qui permettent de réduire vos coûts grâce au collaboratif

Business
Par Maddyness, avec MMA - 08H00mardi 02 juillet 2019
Next

Entrepreneur·e·s, comment mieux gérer votre temps ?

Entrepreneurs
Par Mickaël Cabrol et Hubert Reynier - 09H00mercredi 10 juillet 2019
Next

Mybus lève 2,4 millions d’euros pour faciliter l’utilisation des transports en commun

Finance
Par Maddyness, avec EDF Pulse Croissance - 12H00mardi 02 juillet 2019
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge