CoHomly vient en aide aux étudiants qui peinent à se loger

Florence Feret-Chapt, fondatrice et CEO de CoHomly, nous parle aujourd'hui de sa plateforme de mise en relation entre particuliers et étudiants pour pallier aux difficultés de logement de ces derniers.

PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER

Quel est votre constat de départ ? Quelle problématique souhaitiez-vous résoudre ?

Chaque année en France plus d’un million d’étudiants sont en souffrance de logement (prix des loyers et conditions d’accès excessives), près de deux millions d’entre eux travaillent pour poursuivre leurs études et 17% abandonnent à cause de difficultés financières.

En parallèle de ce constat, un lycéen sur trois et un collégien sur cinq ont recours à des cours particuliers à domicile, ce qui représente plus d’un million d’élèves et 40 millions d’heures de cours par an. De très nombreux parents recherchent des solutions « sur-mesure » de garde et de soutien scolaire pour leurs enfants et ressentent une vraie difficulté à concilier vie professionnelle et familiale sans une aide à domicile (transport, réunions tardives, emplois du temps incompressibles).

Je suis moi-même maman et j’ai très souvent recherché des étudiants pour l’accompagnement de mes enfants. Mais hormis les petites annonces à épingler chez les commerçants, le bouche à oreille ou bien les annonces sur des sites généralistes, je ne trouvais pas de solutions efficaces.

Présentez-nous votre solution

La plateforme CoHomly permet une mise en relation directe, simple et rapide entre des familles et des étudiants pour répondre à leurs besoins respectifs de services ou d’hébergement.
CoHomly, c’est en quelque sorte la plateforme qui remplace la petite annonce chez le commerçant du coin ou le bon plan de la copine.

Tous les cas de figure sont envisagés et plusieurs solutions sont possibles : des services en échange d’un hébergement pour les étudiants qui souhaitent être hébergés gratuitement en échange de leurs heures de services aux services sans hébergement pour les familles qui manquent de place et les étudiants qui recherchent juste un job.

L’hébergement sans services est également envisageable et s’adresse surtout aux parents dont les enfants sont partis et pour les étudiants qui recherchent un hébergement économique sans forcément proposer des services.

Racontez-nous votre plus grosse galère ? Et votre plus jolie anecdote ?

Notre plus grosse galère a été la réalisation de la nouvelle plateforme à cause des délais et des contraintes techniques.

Ma plus belle anecdote est survenue lors de ma visite à l’évènement BPI France Info Génération à l’AccorHotels Arena. Je me trouvais dans la file d’attente pour participer à une des présentations et j’en profite pour échanger quelques mots avec deux personnes sympathiques qui patientaient comme moi.

L’une d’entre elles me demande en lisant mon badge : « C’est quoi CoHomly ? » Je lui explique et là elle me dit que sa fille, entrée à l’école Boulle à Paris, recherche un hébergement et s’est inscrite sur une plateforme. Il se trouve que j’avais remarqué cette annonce sans doute à cause de l’Ecole Boulle et effectivement il s’agissait bien de sa fille.

Nous nous sommes revus et ce parent est devenu l’un de mes meilleurs relais et ambassadeur à Lille.

Prévoyez-vous de lever des fonds ?

Le montant de l’aide recherchée est de 200 000 euros, nécessaire pour financer la communication, les évolutions de la plateforme et les recrutements.

Avez-vous des annonces à faire ?

Nous préparons une campagne de Crowdfunding sur la plateforme Ulule pour mi-septembre. Le projet s’appelle CoHomly For Education. L’objectif est d’aider les familles défavorisées du secteur d’Evry à obtenir grâce aux dons de l’aide scolaire aux enfants avec les étudiants des Grandes Ecoles partenaires au projet.

Article écrit par Antoine Grimal
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER