26 juin 2018
26 juin 2018
Temps de lecture : 2 minutes
2 min
3694

Minitopo, l'app qui facilite l'apprentissage par la conversation

Suite à vos votes, Minitopo a été élue application de la semaine. Son principe ? Proposer un nouveau format d’apprentissage, basé sur la lecture d’histoires courtes rédigées sous la forme de conversations et de dialogues.
Temps de lecture : 2 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

Simplifier et moderniser l’accès à la culture : telle est la mission que s'est donné Minitopo. Pour cela, celle-ci compte sur un format d'apprentissage innovant, basé sur la lecture d’histoires courtes rédigées sous la forme de conversations et de dialogues. L'application de micro-learning, fondée par Clémentine Guyon, veut ainsi véritablement réinventer la transmission des passions en mettant à disposition des curieux une vaste librairie d’histoires-conversations, classées par thématiques et alimentées par des passionnés.

Arts, sciences, gastronomie, voyages, cinéma... Une multitude de sujets sont disponibles, offrant aux connaisseurs une fenêtre de diffusion et de transmission de leur domaine de prédilection. Quant aux utilisateurs, Minitopo leur permet de s’initier progressivement à de nouvelles disciplines de manière ludique, et en mêlant expériences et connaissances. Pour cela, elle charge les passionnés de rédiger eux-mêmes leurs conversations, et les incitent à y inclure des éléments personnalisés : le vin préféré d'un oenologue, les idées de concert d'un mélomane...

En pénétrant dans l'univers de chaque passionné, les utilisateurs découvrent aussi toutes sortes de spécificités propres au sujet, et explorent en détails les recoins de chaque thème à travers des mises en situation. Quant aux conversations, elles mêlent textes légers, sons d'ambiance, photos et recommandations externes, pour encore plus d’immersion. Et pour s'assurer que le cerveau ait le temps d'intégrer toutes ces nouvelles connaissances, Minitopo propose une leçon par jour et des tests pour valider ses acquis.

Si l'application est pour l'instant gratuite, Minitopo ambitionne de devenir un nouveau canal dédié à la diffusion de contenu au format micro-learning et sponsorisés - donc payants. "Nos utilisateurs ont le point commun d’être des curieux et assoiffés de nouveautés. Ils constituent une cible idéale pour des marques, des institutions ou des personnalités qui souhaitent pour promouvoir leur image, leur histoire ou encore leurs différences, au-delà de leurs produits et services", conclut Clémentine Guyon, la fondatrice de Minitopo