Maddyness

Mieux que le DIY, vive le Repair It Yourself contre l’obsolescence programmée

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Innovation

Mieux que le DIY, vive le Repair It Yourself contre l’obsolescence programmée

Pepper Pepper Pepper
3336 - piping hot  |  
Comments
Par Marion Lanot - 05 juillet 2018 / 18H00

Racheter un outil du quotidien après que celui-ci a rendu l’âme est devenu monnaie courante. Une hyper consommation qui nous pousse à dépenser tant et plus pour des objets que nous pourrions pourtant réparer nous-mêmes. Conscients de l’ampleur du problème, Spareka et Leroy Merlin nous invitent à lutter contre l’obsolescence programmée en pratiquant l’auto-réparation.

À l’époque où la quasi-totalité des outils que nous possédons sont programmés par les fabricants pour ne pas durer et ainsi inciter les consommateurs à racheter leurs produits préférés, de nouvelles alternatives voient le jour. Lancée en 2012, l’entreprise Spareka, spécialisée dans le Repair It Yourself, propose sur son site une panoplie de pièces détachées qui serviront aux consommateurs pour la réparation de leurs outils tombés en panne. Pour des raisons financières ou par souci pour la planète, le Repair It Yourself séduit de plus en plus de citoyens, comme le Do It Yourself il y a quelques années.

Tout comme Spareka, Leroy Merlin s’implique lui aussi dans la lutte contre l’obsolescence programmée. Spécialiste du “faire soi-même”, le géant accompagne en permanence ses clients dans la fabrication de leurs objets ainsi que dans la réparation des outils qu’ils possèdent. Sensible à cette cause et désireux de travailler en étroite collaboration avec de jeunes startups, Leroy Merlin a décidé d’unir ses forces à celles de Spareka afin de faire changer les mentalités des Français sur le Repair It Yourself.

Obsolescence programmée : la lutte est déclarée

Forts de leur ambition commune de lutter contre l’obsolescence programmée, Spareka et Leroy Merlin ont lancé leur collaboration en mai 2018. L’objectif : sensibiliser les fabricants dans la mise à disposition de pièces détachées et inciter les Français à réparer eux-mêmes leurs outils. Mais s’aventurer dans la réparation de ses propres appareils peut en effrayer plus d’un. C’est pourquoi Spareka a mis au point une solution d’accompagnement pour les apprentis bricoleurs ayant besoin de conseils et de soutien dans cette démarche éco-responsable. Pour ce faire, les équipes de Spareka accompagnent les clients afin qu’ils puissent eux-mêmes diagnostiquer une panne sur leurs appareils. Une fois l’origine de l’anomalie détectée, l’entreprise les aide à trouver facilement la pièce détachée nécessaire et les oriente pour qu’ils puissent effectuer la réparation.

« L’objectif premier est d’aider nos clients à réparer eux-mêmes et de les rassurer : vous êtes capables de le faire et soyez-en fiers !” Floriane Richiardi, Responsable de la communication chez Spareka.

De son côté, Leroy Merlin rassure ses clients sur la durée de vie de ses outils en leur donnant la possibilité de les réparer eux-mêmes en les accompagnant dans cette démarche. Dans une optique de sensibilisation à l’entretien des outils et à l’auto-réparation, Spareka et Leroy Merlin comptent sur le Repair It Yourself pour changer la donne.

Élargir la gamme de services aux clients

Alliés de premier ordre dans cette lutte commune, Spareka et Leroy Merlin sont également complémentaires sur le type de produits qu’ils proposent. Leroy Merlin propose à la vente des produits, outils et objets en lien avec le secteur jardin et piscine. Spareka de son coté, vend les pièces détachées nécessaires à la réparation de ces produits spécifiques. Les préoccupations des foyers en ce qui concerne les réparations de ces équipements – très souvent onéreux – sont fréquentes. Aussi ce partenariat permet également de proposer toujours plus de pièces détachées afin que tous les clients puissent, seuls, remplacer des pièces obsolètes.

Chez Spareka, nous pensons que d’autres efforts doivent être faits par les fabricants pour que les appareils durent plus longtemps. Par exemple, Il faut que les pièces détachées soient disponibles au meilleur prix”, explique Floriane Richiardi. Et pour utiliser correctement ces pièces, “il faut aussi que les Français aient accès à de la documentation technique leur permettant d’avancer dans leur auto-réparation”. Grâce à ce partenariat, Spareka, qui se positionne en tant “qu’expert à la fois sur l’aspect logistique, sur la stratégie mais également sur l’accompagnement des clients et la pédagogie”, peut ainsi intégrer sur son site le catalogue de pièces détachées de Leroy Merlin.

“Les méthodes du « lean-startup » nous inspirent aussi une nouvelle façon de travailler dans un environnement contraint en temps et en budget : les startups développent notre capacité à adresser un problème, à comprendre et à itérer avec le client.” Sandrine Delemos, Chef de projet Leroy Merlin.

Au coeur de cette collaboration placée sous le signe du “faire soi-même” ? L’innovation digitale imaginée par Spareka. Cette dernière propose des diagnostics de panne grâce aux tutoriels et à l’assistance vidéo/visio qu’elle développe et met à la disposition de la clientèle. Par ce biais, Leroy Merlin enrichit sa palette de services et continue d’explorer les possibilités permises par le Repair It Yourself. Mais accompagner la jeune startup “nous permet aussi d’accélérer et de proposer des solutions qui sortent de notre périmètre de métier « classique », et élargissent notre champ d’intervention”, explique Sandrine Delemos. Pour Spareka, “ce partenariat est une évidence puisque Leroy Merlin inculque des valeurs partagées de « faire soi-même », une stratégie qui est en adéquation avec notre positionnement”, selon Floriane Richiardi. Exclusivement présente sur le web, Spareka peut, grâce à cette collaboration, obtenir une visibilité dans les magasins Leroy Merlin. Fortes de ce partenariat gagnant-gagnant au service de la planète, les deux entreprises ont encore de beaux challenges à relever pour lutter contre l’obsolescence programmée.

 

Par

Marion Lanot

05 juillet 2018 / 18H00
mis à jour le 05 juillet 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge