Maddyness

Le FinTech Tour : l’événement qui souhaite promouvoir la FinTech dans les territoires

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Technologies

Le FinTech Tour : l’événement qui souhaite promouvoir la FinTech dans les territoires

Pepper Pepper Pepper
3385 - piping hot  |  
Comments
Par Maddyness avec la Caisse d’Épargne - 31 juillet 2018 / 08H00

Paris n’est pas la seule ville à abriter les pépites françaises de l’écosystème FinTech. Les régions aussi regorgent de startups prometteuses qui ne demandent qu’à émerger. Partant de ce constat, la FrenchTech, associée à la Caisse d’Épargne pour l’occasion, a lancé en mars dernier son premier événement itinérant : top départ du FinTech Tour 2018-2019 !

À travers le FinTech Tour, lancé le 20 mars dernier en France, la FrenchTech souhaite promouvoir l’écosystème Fintech dans les régions. De nombreuses innovations ont permis de faire évoluer à la fois les produits, les outils et les services financiers, notamment grâce à l’arrivée d’une myriade de startups sur le marché. De plus en plus férus de nouvelles technologies, les clients sont naturellement plus exigeants avec leurs banques. Accéder à ses comptes bancaires nuit et jour, effectuer les opérations de base via son mobile ou rembourser ses amis d’un simple clic sont autant de nouvelles fonctionnalités rendues possibles grâce à la révolution digitale. De quoi venir bouleverser le secteur bancaire.

Mais si la FinTech semble avoir conquis le coeur des Français et se développe à grande vitesse, son déploiement sur l’ensemble du territoire reste encore à améliorer. Le financement de l’innovation concentré à Paris contraste avec celui accordé aux startups dans les régions. Les FinTechs ont besoin – quel que soit leur territoire d’implantation – de tickets relativement importants pour se développer. À travers le FinTech Tour, la French Tech et la Caisse d’Épargne souhaitent sensibiliser les grands acteurs de la finance qui ont une part de responsabilité puisqu’ils ont non seulement les moyens de financer l’innovation mais également une expertise prisée par les startups du secteur. Partant de ce constat, les défis du FinTech Tour sont nombreux : repérer les atouts des écosystèmes FinTech en région, valoriser l’activité régionale, identifier et renforcer les synergies entre les acteurs et faire connaître les atouts de la FinTech auprès de tous : particuliers et entreprises de tous secteurs.

Les objectifs ? Renforcer les écosystèmes FinTech locaux, favoriser l’émergence de startups sur l’ensemble du territoire Français ou encore faire rayonner cette communauté

Antoine Madec, Responsable de projets Néo Business Groupe BPCE

« Les objectifs du FinTech Tour se sont révélés proches du dispositif Néo Business de la Caisse d’Epargne : renforcer les écosystèmes FinTech locaux, favoriser l’émergence de startups sur l’ensemble du territoire français ou encore faire rayonner cette communauté », nous confie Antoine Madec. Avec 234 startups actives en 2017, la FinTech française est un secteur en pleine croissance. Derrière le terme “FinTech” se cache en réalité un éventail d’applications bien distinctes : les néo-banques, les solutions de paiement à destination des particuliers comme des entreprises, les logiciels de comptabilité, le crowdfunding ou encore la regtech.

Les Fintechs ont encore une marge de progression énorme auprès du grand public. En effet, la visibilité de ces jeunes pousses est difficile à mesurer. Si certaines sont déjà connues (financement participatif, applications de paiement…), d’autres, notamment en B2B, dont le nombre d’utilisateurs continue de croître, n’ont pas vocation à être familières du grand public. Un paradoxe qui s’explique par les nombreuses innovations proposées par l’écosystème alors même que les Français adoptent lentement les outils digitaux. Ainsi, en 2016, sur 10 services développés par les FinTechs, l’agrégation de comptes arrive en première place et ne recense que 9% d’utilisateurs, selon une étude réalisée par le cabinet Deloitte. Preuve qu’il reste encore du chemin à parcourir pour les startups françaises.

Et pour cela les jeunes entreprises innovantes ont besoin de financement et de partenariats solides pour continuer à se développer et se faire connaître. Certaines d’entre elles parient déjà sur les grands réseaux bancaires et s’associent aux banques traditionnelles pour développer leurs offres. Des collaborations qui permettent également aux grands groupes de s’y retrouver, intéressés par la possibilité d’intégrer à leurs services des solutions innovantes créées par les Fintechs. Le partenariat entre la startup Lookar et la Caisse d’Épargne qui a pour mission de développer la plateforme de crowdfunding Happy Capital en est le parfait exemple.

Le FinTech Tour pour dynamiser les écosystèmes locaux

Après la création du réseau thématique Fintech labellisé French Tech, cette dernière a lancé début 2018 le FinTech Tour, accompagnée par différents acteurs du secteur bancaire comme la Caisse d’Épargne. Cet événement fera escale dans 13 Métropoles French Tech réunissant un parterre d’acteurs locaux. Le FinTech Tour souhaite rassembler ceux qui contribuent à faire grandir le secteur, à savoir les entrepreneurs, les incubateurs, les grands comptes, les banques mais aussi les universités et les associations. « Les 15 Caisses d’Epargne répartis sur le territoire sont implantés dans les différents écosystèmes régionaux, favorisant le développement des Fintechs ! L’enjeu du FinTech Tour est de mettre en valeur ces écosystèmes car ils ne manquent pas d’atouts : circuits de décisions plus courts, certaines régions sont très proche de l’Ile de France, l’accès au financement est plus facile en région, les coûts RH sont plus faibles », précise Antoine Madec.

L’idée du Fintech Tour est vraiment de développer le potentiel de la FinTech en région

Gisela Sanchez, responsable du FinTech Tour

Représentant seulement 20% des startups du secteur de la finance, les jeunes pousses qui fleurissent en région sont encore peu nombreuses. « Lorsqu’on parle de FinTech, on pense tout de suite à Paris. La raison est simple, l’activité financière est concentrée à Paris. Les FinTech n’échappe pas à cette tendance : la région Ile de France accueille 81% de FinTech françaises (selon une étude d’Exton Consulting) », précise Gisela Sanchez, responsable FinTech Tour.

Durant toute la durée de l’événement, les différentes thématiques telles que le financement, le recrutement ou encore la visibilité de ces startups implantées en région seront traitées à chaque étape du FinTech Tour. La 5ème escale prévue à Nantes le 18 Septembre prochain sera donc l’occasion de transmettre les bests practices pour se développer sur le territoire. « Chaque région a ses spécificités et ses propres initiatives, nous essayons de trouver des solutions qui peuvent être partagées ou répliquées dans toutes les régions », rappelle Gisela Sanchez. Un tour de France qui fera certainement émerger de nouvelles solutions pour ces startups prometteuses.

Maddyness, partenaire média de la Caisse d’Épargne.

Par

Maddyness avec la Caisse d’Épargne

31 juillet 2018 / 08H00
mis à jour le 01 août 2018
Nos derniers articles

Business

Menu

Entrepreneurs

Menu

Finance

Menu

Innovation

Menu

Technologies

Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge