6 septembre 2018
6 septembre 2018
Temps de lecture : 2 minutes
2 min
7344

Coding Days lève 600 000 euros pour renforcer ses équipes

Coding Days vient de boucler un premier tour de table auprès de Bpifrance et de plusieurs business angels. Ces 600 000 euros devraient permettre à la jeune pousse, qui veut rendre l'apprentissage du code facile et accessible à tous, de recruter des développeurs et des commerciaux.
Temps de lecture : 2 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

L'été aura été bien rempli pour Coding Days. Quelques semaines à peine après avoir signé le bail de ses nouveaux locaux au coeur de la Sillicon Sentier à Paris, la jeune pousse vient de boucler un premier tour de table d'un montant de 600 000 euros auprès de Bpifrance et de plusieurs business angels. Des fonds qui lui permettront de renforcer ses équipes en recrutant des développeurs et des commerciaux - faisant passer l'équipe de 5 à 10 personnes, deux ans après sa création.

Après avoir séduit les particuliers avec ses formations pour comprendre le code et les développeurs, la jeune Edtech s’est imposée sur le marché de la formation B2B auprès de grands groupes tels que Natixis, Suez, la Mairie de Paris, Orange, Société Générale, RCI Bank... et d’acteurs de l’innovation comme Schoolab et NUMACes derniers mois, Coding Days a en effet proposé plusieurs nouvelles offres packagées métiers, dont une dédiée au Growth Hacking pour les équipes Sales et Marketing ou une autre destinée à accompagner les recrutements des profils numériques, pour les métiers RH.

Créer une addiction au code

La startup développe également une nouvelle plateforme où les utilisateurs peuvent continuer à apprendre et à monter leurs projets. “On a réussi un pari : rendre les gens accros au code pendant les formations. Maintenant, l'objectif c’est de continuer à susciter leur intérêt via la plateforme, en personnalisant leur parcours d’apprentissage en fonction de leur profil et de leurs objectifs.", confie Alexandre Zana, le fondateur de Coding Days. Mais la jeune EdTech ne compte pas laisser les formations de côté pour autant.

https://www.youtube.com/watch?v=iugENGCCUr0&feature=youtu.be

Coding Days a même innové sur sa pédagogie avec de nouveaux supports ludiques inspirés de la méthode Montessori (jeux de cartes, scène de théâtre...), l’intégration de la pédagogie inversée et des méthodes agiles tout au long des sessions. “Nous avons élargi notre scope de formation. Les participants peuvent maintenant créer leur propre site internet en une semaine avec la Coding Week”, se félicite Alexandre Zana. Après deux ans, Coding Days semble donc avoir trouvé son modèle, et veut s'attacher à le consolider. Pour mieux repartir à l'attaque par la suite ?

" On a effectivement prévu une seconde levée l'année prochaine pour se lancer en Europe. Mais pour l'instant on se concentre sur l’existant, et les recrutements vont nous y aider "
Alexandre Zana