4 octobre 2018
4 octobre 2018
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
5151

Timyo vous aide à réduire le stress des emails

Alexis Geffroy, business developer de Timyo, répond aujourd'hui à nos questions sur sa solution qui ambitionne de réduire le stress généré par les boîtes mail pleines en aidant les utilisateurs à prioriser les réponses.
Temps de lecture : 3 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

D’où vient l’idée ? Quel a été le constat de départ ?

Fabrice Dumans, notre CEO et fondateur, faisait partie du top management d'une entreprise dans l'IT. Inondé d'emails, il a été plusieurs fois proche du burn out. Il est donc parti en quête de résoudre le problème de l'email dans les entreprises en fondant Timyo, qui veut dire Time is My Own.

Pouvez-vous nous présenter votre outil ?

La base du problème de l'email est bien évidemment la masse d'emails qui se décharge au quotidien dans notre boîte de réception. Mais c'est aussi et surtout notre incapacité à différencier les urgences des emails qui peuvent attendre 1 ou 2 jours, avec comme résultat une culture du "tout urgent" qui s’est installée au fur et à mesure dans nos modes de communication. Timyo propose une solution qui ajoute la dimension du temps au protocole de l'email.

Lorsqu'un email est envoyé avec Timyo, l'expéditeur peut indiquer au destinataire s'il attend une réponse, une action ou une simple lecture et surtout pour quand : est-ce pour aujourd'hui ou cela peut-il attendre demain voire la semaine prochaine ? En plus de l’information clairement visible sans ouvrir un email, un jeu de codes couleurs permet d’identifier en un coup d’oeil les emails à traiter aujourd’hui et ceux qui peuvent attendre.

Qui sont vos principaux concurrents actuellement sur votre marché ?

De nombreuses applications existent mais nous sommes les seuls à aborder la dimension du temps en ayant enrichi le protocole de l'email. Cela a nécessité deux ans de R&D pour finaliser la façon la plus efficace de traiter cette dimension, en garantissant à l’utilisateur de garder son compte existant et sans que l’on ait besoin d’accéder au contenu de ses emails ni de les stocker. Nous avons d'ailleurs un brevet mondial sur cette innovation.

Timyo se positionne davantage comme une valeur ajoutée sur les solutions existantes de votre boîte mail (Outlook, Gmail, Office 365...) disponible sur mobile et sur desktop. Vous pouvez télécharger notre application mobile sur iOS et Android et ajouter le plugin pour utiliser les fonctionnalités Timyo à votre environnement actuel sur un desktop.

Quel est votre business model ?

Après avoir lancé Timyo sur l’Apple Store en Janvier 2016, nous avons énormément appris de nos retours utilisateurs pour constamment faire évoluer notre produit. Début 2017, nous avons mis en ligne la version Android ainsi que les extensions Chrome et Outlook. Il s’agissait du point de départ de notre phase d'expérimentations auprès des entreprises afin de continuer à ajuster notre produit. On envisage un modèle économique classique dans le domaine du SaaS : une phase d’essai en gratuit puis ensuite un coût par utilisateur et par mois.

Quels sont les autres outils que vous utilisez au jour le jour ?

Chez Timyo, nous adorons bien sûr l'email. Mais nous utilisons également Slack pour le collaboratif, notamment avec nos développeurs. L’ensemble du projet technique est suivi à travers JIRA. Nos échanges sur la conception produit sont faite grâce à Invision. Et comme nous sommes répartis en plusieurs endroits du globe, nous utilisons également Skype pour créer plus de proximité.

Notre conviction est qu'il faut utiliser le bon moyen de communication en fonction du type de message... L'email est un outil simple, universel.. et asynchrone ! Tout ne se gère pas dans une messagerie instantanée. Il faut sortir du "tout-urgent" qui a entraîné les dérives que nous connaissons.