Outils et conseils#QVT
25 octobre 2018

On a testé Massage Chouette, la solution pour se faire masser sans quitter le bureau

Depuis un an et demi, Massage Chouette s'est donné pour mission de détendre les salariés grâce aux mains expertes de ses étudiants masseurs. Une solution qui a déjà séduit plus de 180 entreprises, et que Maddyness a pu tester. Débrief.

Qui n’a jamais rêvé, en plein milieu d’une longue journée au bureau, de confier ses tensions aux mains expertes d’un masseur ? Avec Massage Chouette, c’est possible : depuis 2017, la jeune pousse propose les services de masseurs kinésithérapeutes et ostéopathes qui se déplacent directement dans les bureaux, pour offrir une pause détente aux employés.

Si le concept n’est pas nouveau, Paul-Etienne Jacob et Robin Lecasble, les fondateurs, ont tout de suite cherché à lui donner un coup de jeune. Et pour cela, quoi de mieux que de faire appel à des étudiants pour réaliser les prestations ? « Ça nous a semblé être une bonne façon de remettre les massages en entreprise au goût du jour, et une opportunité pour nos amis ostéo et kiné de trouver un job étudiant« , raconte Robin Lecasble.

Des étudiants masseurs au service du bien-être en entreprise

Massage Chouette se lance donc dans une opération de communication sur les réseaux sociaux via des groupes dédiés aux jeunes praticiens en kinésithérapie et ostéopathie pour se faire connaître et recruter ses premiers spécialistes. Et ça marche : ils sont aujourd’hui plus de 200 « chouettes » à détendre les collaborateurs des entreprises aux quatre coins de la France. Après un lancement à Paris, Nantes et Marseille, la jeune pousse s’attache actuellement à consolider sa présence à Bordeaux, Lyon et Lille.

Pour y parvenir, Massage Chouette a mis les petits plats dans les grands. Et c’est avec chance que Maddyness a pu tester le concept.

Le jour J, un praticien est donc venu installer un « salon éphémère de bien-être » dans nos bureaux, avec une chaise spécialisée, un diffuseur d’huiles essentielles et une playlist composée par une musicothérapeute. Celui-ci nous rassure d’emblée : pour que l’expérience reste « work friendly », la manipulation se fait évidemment sans huile et habillé.

Détente globale du dos, mains et avant bras, crâne et visage ou encore bassin et lombaires… Chaque membre de l’équipe qui le souhaitait a ainsi pu composer les 15 minutes de massage qui lui étaient dédiées en fonction de ses besoins et de ses préférences. Le masseur, lui, prend bien soin de s’assurer que la pression convient à chacun, sans ressentir le besoin de faire la conversation (ouf). De quoi nous détendre… presque un peu trop : si l’équipe est ressortie ravie de cette expérience, difficile ensuite de se replonger dans un rythme de travail. À réserver pour une fin de semaine détente plutôt qu’un lundi matin, donc !